Stockholm

Stockholm

Retour à l’accueil

Découverte de Stockholm, la capitale de la Suède, où l’eau et la nature sont omniprésentes, à travers 4 circuits qui vous permettront d’avoir un très bon aperçu de la ville.

En été, vous compléterez bien sûr par une petite virée dans l’archipel : le trajet en bateau jusqu’aux verdoyantes îles Fjäderholmarna ne prend qu’une demi-heure.
 
 

Stockholm, la capitale de la Suède, a été bâtie sur un splendide archipel, à l’endroit où le lac Mälar se déverse dans la mer Baltique. La ville elle-même s’étend sur quatorze îles : plus de 50 ponts, qui offrent autant de magnifiques points de vue, relient les quartiers entre eux.
L’eau est si pure qu’il n’est pas rare de voir des pêcheurs taquiner le saumon ; et quatre bateaux de pêcheurs professionnels jettent toujours leurs filets près de Kungliga Slottet (le palais royal), capturant trente espèces de poissons, dont l’éperlan.
Mais si l’eau, omniprésente à Stockholm, représente 30% de la superficie de la ville, les espaces verts ne sont pas en reste puisqu’ils couvrent, eux aussi, un tiers de la superficie. En 2010, Stockholm a d’ailleurs été la première à être désignée capitale verte de l’Europe.

Cette situation exceptionnelle d’une ville baignée par l’eau, qu’elle soit douce ou salée, où la nature n’est jamais bien loin, fait de la visite de Stockholm un véritable enchantement.

Un autre atout de Stockholm est sa dimension humaine : tout y est à distance de marche et de nombreux citadins circulent à bicyclette.
Ainsi, sauf si vous avez l’intention de beaucoup utiliser les transports en communs et de visiter de nombreux musées, nous ne vous encourageons pas à acheter une Stockholmcard.

De même, il est quasiment inutile d’échanger vos euros en sek (la couronne suédoise) : les cartes bancaires internationales sont acceptées partout, même pour de très faibles sommes. Seules exceptions : les magasins de spiritueux sous monopole d’Etat (Systembolaget), qui ne prennent que les cartes bancaires suédoises ou les espèces, et … les toilettes qui ne sont accessibles qu’avec des pièces de 5 sek !
Pour les toilettes, il existe une astuce si vous n’avez pas la précieuse pièce de 5 sek requise : entrez dans une église, même payante car … la plupart du temps, tout à l’entrée, des toilettes sont gratuitement mises à la disposition des visiteurs. Et des églises, il y en a beaucoup à Stockholm !

Il est bien entendu particulièrement agréable de visiter cette ville en été, puisqu’il est alors possible de profiter pleinement de toutes les activités liées à l’eau. De plus, les journées sont très longues, le soleil se levant à 4h pour ne se coucher qu’à 23h. De la mi-juin à la mi-juillet, il ne fait jamais complètement nuit.
Mais l’hiver a, lui aussi, ses charmes. Les journées très courtes (le soleil se lève à 9h seulement, pour se coucher dès 15h en décembre / janvier) s’illuminent parfois d’un soleil puissant, comme vous pourrez le voir sur les photos. La lumière est alors exceptionnelle : le soleil rasant de la fin de journée donne aux eaux un reflet métallique extraordinaire et illumine avec beaucoup de douceur les façades des immeubles.
A défaut de vous baigner, vous pourrez vous adonner aux joies du patinage sur l’une des nombreuses patinoires qui fleurissent en plein air à cette époque de l’année. Et vous pourrez même skier car, à Stockholm, faire du ski en centre ville c’est possible. Il suffit de vous rendre à Hammarbybacken, petite butte située au sud de la ville. Quelle autre capitale peut offrir tout cela ?

Quelle que soit la période choisie, il est fort probable que vous repartirez sans avoir eu le temps de boucler le programme que vous vous étiez fixé, tant il y a de choses à voir, à faire. Car Stockholm est aussi une cité culturelle. Les très nombreux musées permettent aux visiteurs d’admirer des expositions très variées ; l’art est omniprésent, dans les galeries d’art bien sûr, mais aussi dans des lieux plus insolites comme le métro dont les deux tiers des stations ont été décorées par des artistes contemporains.
De plus, la capitale Suédoise est unanimement reconnue comme en étant l’un des principaux pôles du design en Europe, au même titre que Milan, Paris et Londres.
C’est une ville où les passionnés peuvent passer des semaines entières à apprécier la beauté des formes, des couleurs et des proportions, parait-il…

Alors, prêt pour une visite de la ville, telle que nous l’avons vue au tout début janvier 2015 ?

 

1. Gamla Stan

 

Stockholm : Gamla Stan
C’est LA visite à ne manquer sous aucun prétexte car l’histoire de Stockholm débute ici, à Gamla Stan, la Vieille Ville. C’est un superbe entrelacs de rues et de ruelles pavées, d’immeubles aux tons pastel et ocres, où il fait bon flâner.
Monuments historiques, musées, cafés, restaurants, boutiques de souvenirs, ateliers, galeries, attendent les visiteurs, forts nombreux en été.

Il est difficile de croire que la vieille ville était jadis considérée comme le bidonville de Stockholm et que des urbanistes envisageaient sa démolition. Heureusement, d’illustres opposants au projet, dont August Strindberg et Carl Larsson, parvinrent à imposer leur point de vue. Depuis les années 1960, le vieux Stockholm est un quartier protégé, très prisé de nos jours.

 

2. Södermalm

 

Stockholm Södermalm stigbergsgatan
Riche en contrastes, ce quartier offre des vues magnifiques sur la ville, de charmants ensembles de maisons en bois ainsi que des créations modernes.
Ancienne banlieue ouvrière au XVIIIe siècle, où la plupart des habitants vivaient pauvrement, Södermalm est devenue aujourd’hui le repaire des artistes et des « branchés », le coeur « bobo » de la ville.

Pour les fans de la trilogie Millenium de Stieg Larson, c’est un détour obligatoire car une partie de l’action se déroule ici ; Le musée de la ville organise d’ailleurs des visites guidées spécial « Millénium » !

 

3. Djurgården

 

Stockholm : Djurgarden, l'île verte
Immense domaine de chasse royal autrefois, Djurgården est aujourd’hui le grand jardin de tous les Stockholmois.
Peu de villes au monde disposent en leur centre d’une zone verte aussi grande et aussi bien préservée. Très prisée le week-end, l’île offre une foule d’attractions familiales , des plus culturelles aux plus divertissantes.
On peut, selon son envie, se reposer dans les bois, se promener à pied ou à vélo au fil de l’eau, naviguer, profiter d’un pique-nique en plein air quand il fait beau, observer les oiseaux ou visiter un des nombreux musées.
Que vous aimiez l’eau, la nature, la tranquilité ou les musées, Djurgården saura vous séduire.

 

4. Norrmalm et Östermalm

 
norrmalm : rosenbad et stadshuset
Norrmalm, c’est le centre-ville de Stockholm, c’est ici que bat le véritable coeur de la ville.
Ce quartier n’est assurément pas le plus beau de la ville mais c’est ici qu’on trouvera les banques, les grands magasins, les galeries commerciales, les boutiques élégantes et des lieux de sortie nocturne.
C’est un quartier où il y a toujours quelque chose à voir, à faire.
Nous avons inclu dans ce circuit l’incontournable Stadshuset, l’hôtel de ville, bien qu’il se situe administrativement à Kungsholmen. Mais on ne peut décemment repartir de Stockholm sans avoir visité ce bâtiment emblématique !

 

A bientôt à Stockholm ! Et faites-nous part de votre expérience

stockholm-riddarholmen-depuis-skinnarviksberget
Retour à l’accueil

Compétences

Posté le

22 avril 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *