Ålesund (Norvège)

Ålesund (Norvège)

Ålesund mis plusieurs siècles à s’épanouir et ce n’est qu’en 1848 qu’elle reçut le statut de ville.
Au XIXème siècle, comme la majorité des villes norvégiennes, Ålesund est essentiellement construite en bois. Durant la nuit du 23 janvier 1904 un incendie se déclare, attisé par une violente tempête ; avant d’être maîtrisé, il aura eu le temps de détruire près de 900 maisons et même d’effacer le tracé urbain ! Environ 10 000 personnes se retrouvèrent sans abri, mais une seule personne y perdit la vie.

Les secours et les dons arrivèrent rapidement de toute la Norvège, mais aussi d’Allemagne. L’Empereur Guillaume II passait une grande partie de ses vacances à bord de son yacht et adorait la côte norvégienne. En apprenant la destruction d’Ålesund, il offrira une aide cruciale en envoyant quatre navires de guerre chargés de matériaux pour construire des abris temporaires et des casernes : il ne faut pas oublier que nous étions en plein hiver scandinave. Il a également joué un rôle important pour aider à reconstruire la ville, en dépêchant sur place des artisans et des architectes à ses frais.

La reconstruction d’Ålesund fut considérée comme un projet d’importance nationale et plus de 50 architectes vinrent de toute la Norvège pour y participer.
Ce fut une opportunité unique de développer une architecture norvégienne urbaine nouvelle en pierres et en briques. Les architectes étaient inspirés des influences internationales – surtout allemandes car la majorité des architectes norvégiens faisaient leurs études en Allemagne – tout comme du romantisme national.
En trois ans seulement, plus de 320 édifices Art nouveau furent construits côte à côte dans un quartier central compact, créant ce qui est probablement le paysage urbain Art Nouveau le plus complet en Europe.

 
retour

Visite effectuée le 25 juin 2015 (demi-journée)

 

 

Norvège : Ålesund, Aksla
Un conseil : commencez par aller sur le promontoire du Mont Aksla, (1) la colline qui domine la ville, afin de jouir du magnifique point de vue ! Le Mont Aksla avec ses points panoramiques Fjellstua et Kniven est l’une des attractions touristiques majeures de Ålesund.
Vous pouvez y arriver par un escalier de 418 marches taillé à flanc de colline : il démarre dans le parc municipal. Si vous agrandissez la photo (en cliquant dessus), vous pourrez parfaitement visualiser le trajet.

Le bâtiment que vous voyez tout au sommet, sur la photo, est une cafétéria où vous pourrez vous remettre de vos émotions après votre grimpette.

Que les moins sportifs se rassurent : le site est également accessible en voiture par la route Borgundveien-Fjelltunveien.

 

Norvège :Ålesund depuis AkslaNorvège : Ålesund depuis Aksla
La vue sur la ville est absolument époustouflante !
Ålesund est construite sur plusieurs îles, reliées par des ponts ou par des tunnels passant sous la mer. La roche extraite de ces tunnels a permis d’agrandir une des îles pour pouvoir y bâtir un aéroport !
Vos pourrez non seulement admirer la ville mais aussi observer les bateaux qui vont et viennent. L’Express côtier y fait escale, bien sûr.
Mais vous verrez surtout de nombreux bateaux de pêche qui ramènent leur cargaison de crevettes ou de morues : la ville est l’un des plus grands ports d’exportation de morue séchée salée (klippfisk) du monde.

 

Norvège : Ålesund depuis AkslaNorvège : Ålesund depuis Aksla

De là-haut, la vue sur les majestueuses alpes de Sunnmøre est formidable !
Plusieurs des îles environnantes sont accessibles par la route.
Parmi les plus connues, vous avez Giske et sa remarquable petite église en marbre datant du XIIe siècle, ou encore l’île de Godoy avec le phare du petit village de pêcheurs d’Alnes.
L’île rocheuse de Rune, située au sud d’Ålesund, rassemble la plus grande variété d’espèces d’oiseaux existant au Sud du pays. Elle est accessible par la route mais des bateaux proposent aussi des promenades autour de l’île pour pouvoir observer les oiseaux.

 

Nørvøya, la plus grande des îles abritant le centre ville d’Ålesund

Ålesund s’est développée à cheval sur deux îles : Nørvøya à l’est, la plus grande, et Aspøya à l’ouest. Heissa, encore plus à l’ouest, est aussi considérée comme faisant partie de la ville de nos jours, mais nous n’irons pas du tout explorer cette dernière île, par manque de temps.
C’est sur Nørvøya que se trouvent l’hôtel de Ville et l’Université, ainsi que d’autres institutions mais nous nous intéresserons principalement aux bâtiments datant des années 1904-1910, construits juste après l’incendie, près du port.

Norvège : Ålesund, parc municipal

 

Quand vous redescendrez du Mont Aksla, arrêtez-vous quelques instants dans le parc municipal (2), devant cette statue qui représente le viking Gange Rolv, connu des Français sous le nom de Rollon : c’est lui qui fonda la Normandie en 911.
Cette statue est une copie de la statue en bronze de Rollon sculptée en 1863 par Arsène Letellier et érigée à Rouen en 1865. Elle a été offerte à Ålesund par la ville de Rouen en 1911, à l’occasion des fêtes du Millénaire de la Normandie.
Pour en savoir plus sur ce personnage, cliquez ici.

 

Norvège :Ålesund, storgata(3) Løvenvold, Løvenvoldgaten 11

Ici se dressait autrefois un majestueux bâtiment nommé Løvenvold : il disparaîtra dans l’incendie de 1904.
En 1919, la municipalité d’Ålesund demanda à l’architecte de la ville Øivin Berg Grimnes de construire un cinéma. Le complexe que l’architecte mettra au point abritera non seulement le cinéma mais encore d’autres instances municipales, comme l’école publique de marins. Les décorations intérieures du théâtre sont l’oeuvre de l’islandais Paul Arnsteinsson et montrent la saga nordique de Wildeman et Magnhild.

Aujourd’hui, le théâtre est toujours en activité (entrée par la tour) et l’immeuble abrite des bureaux par ailleurs.

Sur la photo, on voit le bâtiment depuis Storgatan.
Le bâtiment qu’on voit au fond, avec le drapeau rouge, est l’hôtel où nous logions (Scandic Scandinavie hôtel)

 

Norvège : Ålesund, skippergarden, kongensgate

 

(4) Skippergården, Kongens gate 18

Cette maison n’est pas l’originale construite par les architectes Christian Rivertz et Heinrich Jürgensen en 1906. Au début des années 1970, elle se trouvait dans un tel état de délabrement qu’il a fallu la démolir.
Il était impensable de construire un batiment « moderne » en lieu et place de celui qui venait d’être rasé : il fallait respecter l’esprit « Art Nouveau » qui prévaut dans cette rue. Il a donc été décidé de la reconstruire à l’identique.

 

 

Norvège : Ålesund, kongensgate(5) Kongens gate 16 et 12

Le n°16 a été construit en 1904 pour le maître boulanger Henrik Olai Monsen de Bergen par l’architecte Jens Zetlitz Monrad Kielland. L’ornementation florale est tout-à-fait remarquable.

Les fenêtres de toit ont été ajoutées récemment,lors de l’aménagement des combles en vue d’en faire des pièces à vivre.

Le n°12 a été construit par le même architecte pour les enfants de Jens Elias Berentsens, des particuliers donc. Vous pouvez mieux admirer la maison et son magnifique décor de tournesols sur la page que lui consacre un site dédié à l’histoire de l’architecture à Ålesund

Le n°14, lui, ne fait pas partie de la série Art Nouveau mais je trouve qu’il met ses voisines en valeur.

Ne manquez pas d’aller jusqu’au n°10 : c’est la maison la plus étroite de la ville, la façade étant large de 2,94 m ! Entièrement en pierres de taille, elle est l’oeuvre de Karl Norum qui a construit la maison Roenneberg (ci-dessous)

 

Norvège : Ålesund, ronneberg, notenesgata 9Norvège : Ålesund, ronneberg, entrée(6) Bâtiment Rønneberg, Notenesgata 9

Entre 1904 et 1907, comme la majorité des architectes norvégiens, Karl Norum participe à la reconstruction d’Ålesund. Son bâtiment le plus important est le siège de l’entreprise Carl E. Roenneberg et Soenner qui date de 1907.
Il opte pour une solide construction en grosses pierres de tailles, flanquée d’une tour et ornée de pignons typiquement Jugendstil.
Vous admirerez en passant les ornements d’inspiration viking, très en vogue à l’époque car la Norvège venait tout juste (en 1905) d’acquérir son indépendance totale vis-à-vis de la Suède. La fierté nationale retrouvée s’exprime alors par la décoration des bâtiments utilisant des motifs vikings et médiévaux, les deux grandes périodes de l’histoire norvégienne.

 

Norvège : Ålesund, korsegata(7) Avholdshjemmet, Korsegaten 6

Cette maison, dont le nom signifie « maison des abstinents », a été construite par l’architecte Einar Halleland pour une association qui milite pour l’abstinence totale. Elle voulait créer un environnement sans drogue, quelle qu’elle soit, au profit de l’individu et de la société. Le terrain qui a été donné par la famille Rønneberg.
L’organisation norvégienne pour l’abstinence totale de boissons alcoolisées et de drogues, et pour la paix et la dignité humaine, Det Norske Totalavholdsselskap (DNT), existe toujours : c’est la plus ancienne organisation de tempérance en Scandinavie.
Elle est restée propriétaire de cette maison, dont le nom, « AFHOLDSHJEMMET », est inscrit sur la façade en caractères Art Nouveau, entouré d’une frise typique de ce style.
Elle est utilisée par des organisations chrétiennes, des équipes culturelles, des chorales et des orchestres. Sa grande salle de réunion est très recherchée comme salle de concert

 

Norvège :Ålesund, Rasmus Ronnebergs gate, face Tollstad(8) Arbeiderforeningen, Lorkenesgaten 2
Ce bâtiment a été construit pour le Syndicat des travailleurs. L’Association a été fondée en 1864, et a obtenu ses propres locaux en 1870. Ils ont disparu au cours de l’incendie de 1904. Ils seront remplacés par ce bâtiment At Nouveau conçu par les architectes Kristian Rivertz et Heinrich Jürgensen.

La plupart des activités culturelles de la ville se tiendront ici jusqu’en 1970. Les locaux ont alors été loués à des fins d’entreposage. La municipalité d’Ålesund s’est porté acquéreur en 1983. Le bâtiment a été rouvert en 1987 après une rénovation respectueuse menée sous la direction de l’architecte d’intérieur Torbjørg Harnes.
« Le Syndicat », comme on l’appelle toujours, tient lieu de « scène intime » de la ville : des spectacles, des concerts, des fêtes et des mariages s’y tiennent régulièrement.
La maison a été classée en 1997.

 

Norvège : Ålesund, Rasmus Ronnebergs gate, Tollstad, bureau des douanes

(9) Tollstad, Lorkenesgate 3

Ce bâtiment abrite les bureaux de la Douane d’Ålesund.
Il a été conçu par le cabinet d’architectes Michalsen & Dahl.
Alfred Christian Dahl et Carl August Michalsen travaillaient indépendamment à Oslo et se sont associés lors de leur séjour à Ålesund entre 1904 et 1908. Ils construiront plus de 20 bâtiments dans la ville durant cette période, puis chacun retournera à ses affaires.

 

 

 

Aspøya, la petite île industrielle et commerciale d’Ålesund

C’est à Aspøya que le feu s’est déclaré en 1904. Cette petite île de 0,5 kilomètres carrés abrite les entreprises et les commerces de la ville, exception faite d’une petite zone résidentielle autour de l’église.
Là encore, nous n’explorerons que quelques rues entre le port et l’église, nous limitant ainsi volontairement à la partie Art Nouveau.

 

Norvège : Ålesund, notenesgata, vers Aspoya

(10) Ålesund est née ici, entre les îles de Aspøya et Nørvøya : l’endroit, bien abrité, était idéal pour y aménager un port. La Ligue Hanséatique y construira de grands entrepôts qui partiront tous en fumée durant l’incendie de 1904.
Ils seront reconstruits et on continuera à y transformer le poisson déchargé par les navires de pêche.

Aujourd’hui, cependant, la production de « klippfisk », ou bacalao, est principalement située à l’île de Ellingsøy, qui fait aussi partie d’Ålesund.

Les entrepôts ont été transformés en hôtels et appartements côté ouest, tandis que les magasins et les bureaux se sont installés du côté est.
Se promener le long du vieux port « Brosundet » est un vrai plaisir !
Pour les amateurs, sachez que des navires de pêche y vendent la pêche du jour : poissons, crevettes, crabes, homards, etc.

 

Norvège :Ålesund, musée Art Nouveau(11)Svaneapoteket, Apotekergaten 16 / Kirkegaten 1

L’architecte le plus important ayant participé à la reconstruction de la ville est Hagbarth Martin Schytte-Berg. C’est lui qui a conçu la Pharmacie du Cygne, Svaneapoteket, qui abritait le logement et les locaux professionnels du pharmacien Jørgen A.Øwre et de sa famille.
Le bâtiment a été inauguré en 1907 ; il est classé monument historique et figure parmi les œuvres majeures du Jugendstil norvégien.
L’extérieur en grosses pierres de taille est assez austère même si la tour d’angle et un oriel animent la façade. On remarquera que les trois façades sont très différentes dans la conception.

Depuis 2003, il abrite le Centre de l’Art Nouveau.

 

Norvège : Alesund, musée Art Nouveau
L’épaisse colonne qui soutient la tour et délimite un auvent marquant l’entrée de la pharmacie est ornée d’un chapiteau inspiré de l’art viking sculpté par Marvin Dahlus.
Cette inspiration viking est beaucoup plus manifeste sur les portes, particulièrement sur le montant central de la double-porte.
L’intérieur de la pharmacie présente une grande unité. Le grand comptoir et les rayonnages présentent les mêmes ornements, notamment des têtes de chouette stylisées.

La réception du musée a été installée dans l’ancienne pharmacie, et les intérieurs originaux ont été conservés. La salle à manger est spectaculaire : l’architecte a tout conçu, y compris les meubles ! Le buffet est un exemple particulièrement représentatif de l’influence exercée par l’ornementation des stavkirke (églises en bois debout) et de l’ère viking.

Pour voir de nombreuses photos de l’extérieur du bâtiment, cliquez ici pour arriver sur la page que lui consacre un site dédié à l’histoire de l’architecture à Ålesund

 

 

Norvège : Ålesund, Sildekona, ApotekertorgetNorvège : Ålesund, Skarungen Apotekertorget(12) Comme nous l’avons vu, Ålesund est née de la mer, et continue à vivre de la mer, avec une activité florissante, notamment la pêche à la morue. Sur Apotekertorget, la place de la pharmacie, deux statues font référence à cette profession.

Sildekona – la femme aux harengs – est l’oeuvre de Bjørn Tore Skjøsvik : elle a été érigée en 1990, grâce à des contributeurs privés et des dons d’entreprises de la ville.

Skårungen – le garçon pêcheur – est l’oeuvre de Knut Skinnarland. La statue date de 1967, elle est censée représenter l’éclat de la jeunesse et son attente face à l’avenir.

 

Norvège : Ålesund, ApotekergataNorvège : Ålesund, Apotekergata(13) Apotekergaten 14, 12 et 10

Des trois maisons, c’est le n°10 (celle avec la tourelle) qui semble la plus intéressante du point de vue architectural mais ça, je ne l’ai découvert qu’après, en faisant des recherches.
Le n°10 donc, est l’oeuvre de l’architecte Jens Zetlitz Monrad Kielland. Le bâtiment a été construit en 1906-1907, pour un commerçant du nom de Peder Didriksen Stafseth. Pour voir tous les détails architecturaux caractéristiques du Jugendstil, cliquez ici pour arriver sur la page que consacre à cette maison un site dédié à l’histoire de l’architecture à Ålesund
Nous apprenons aussi sur ce site que la maison comptait 8 appartements en 1910.

 

Norvège : Ålesund, Apotekergata(14) Apotekergaten 8 et 6

La maison bleue, le n°8, a été construite de 1904 à 1905 pour le marchand Andreas Rasmussen, par l’architecte Sigurd Lunde. Manifestement, les propriétaires louaient tous une partie de leur bien puisqu’en 1910, 25 résidents, répartis en 4 appartements ont été recensés ici. Ce sont bien sûr les décors de la façade et de la tourelle qui sont les plus remarquables.

La maison jaune, le n°6, a été construite dans les années 1904-1907 pour Peder Devold, propriétaire d’une importante entreprise de poissons, par l’architecte Hagbarth Schytte-Berg. Peder Devold était également propriétaire de plusieurs bateaux de pêche.
Depuis 1931, elle héberge Eidsvik Skipshandel, une entreprise spécialisée dans les fournitures pour bâteaux, aussi bien de pêche que de plaisance.
Ce sont la porte d’entrée, les vitrines et le balcon qui sont les éléments les plus remarquables.

 

Norvège : Ålesund, molovegen / brunholmgata(15) Maison Haugland, Brunholmgaten 10

Cet impressionnant bâtiment a été construit dans les années 1905-1907 pour le maître boulanger John Haugland, par l’architecte Harald Krohg Stabell. Haugland possédait déjà une maison sur Brunholmen avant le grand incendie de 1904.
Le fer forgé de la façade forme le texte « 1905 O. H. », vraisemblablement pour Oscar Haugland, le fils.

Sa façade principale, flanquée de ses deux tours rondes, fait ressembler la maison à un chateau, lui conférant un caractère monumental. Elle est cependant peu décorée, et réalisée dans un style éclectique caractérisé par le néo-baroque et le style néo-roman, traités à la manière Art Nouveau.

La maison est aussi appelée « Ålesunds Avis », car le journal local s’était installé ici durant des années, avec la rédaction, l’impression et l’expédition.

 

Norvège : Ålesund, kirkegata(16) Hofsethgården, Kirkegaten 4

Cette maison a été construite en 1904, pour l’agent commercial et assureur Thomas Olsen Hofseth. Le bâtiment a été conçu par le cabinet d’architectes Fürst & Fürst ; il est signé par Christian Fürst.
Thomas Hofseth possédait déjà une maison à cette même adresse, avant que le grand feu de 1904 ne la réduise en cendres.

Le rez-de-chaussée a subi des modifications au cours du temps. C’est bien entendu l’élément d’angle qui est le plus remarquable avec ses décors de pommes et de feuilles, et l’admirable balustrade en fer forgé.

 

Norvège : Ålesund, kirkegata 9
(17) Kirkegaten 9

Cette petite maison sur deux étages a été construite de 1906 à 1908 par l’architecte Harald Krohg Stabell.
Elle est réalisée dans un style Art Nouveau particulièrement luxuriant.
La vigne exubérante qui orne la façade pourrait faire croire que le propriétaire était un vigneron. Mais il n’en est rien : le maître d’ouvrage était un brasseur !
Dès 1908, la brasserie Bodo prend possession des lieux, abritant sous le même toit le hall de fabrication et le lieu de vente.
Plus tard, c’est une boucherie-charcuterie qui s’y installera.

Aujourd’hui, il semblerait qu’elle ne soit plus qu’un lieu d’habitation.

 

Norvège : Ålesund, kirkegata

 

(18) Heggengården, Kirkegaten 15

Cette maison a été construite en 1905-1906 pour l’agent et marchand Monrad Bernhard Heggen, par l’architecte Hagbarth Schytte-Berg.
Heggen vendait des vélos depuis 1893. Il importait notamment des vélos de la marque « Raleigh ».

Au sommet du pignon on peut admirer un motif caractéristique de Schytte-Berg : le «motif nodal»

 

Norvège : Ålesund, kirke, église
(19) Ålesund Kirke (l’église), kirkegata 2

L’église qui se trouvait là avant celle-ci a disparu dans les flammes qui ravagea la ville en 1904, bien qu’elle ait déjà été construite en briques.

L’église actuelle a été conçue par Sverre Knudsen, et la première pierre a été posée par le roi Haakon VII, en Juillet 1906. L’église fut consacrée en 1909.

Les fresques et les vitraux ont été réalisés par Martin Enevold Thømt et Oddvar Straume. Le beau vitrail dans le mur Est a été offert par l’empereur d’Allemagne Guillaume II.

 

C’est ici que s’achève notre circuit de découverte d’Ålesund.
En vous promenant dans un grand rectangle formé par le parc municipal à l’est, l’église à l’ouest et la mer qui enserre la ville au nord et au sud, vous pourrez encore admirer de nombreuses demeures de style Art Nouveau.
Si vous en trouvez qui mériteraient de compléter cet article, surtout n’hésitez pas à nous le signaler via les commentaires !

 

Norvège : Ålesund, Egon, morue sauvageNorvège : Ålesund, Egon, pizzaSi une petit faim vous tenaille et que vous ne recherchez pas forcément un restaurant gastronomique, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller vous sustenter chez (20) EGON. Attention : leurs pizzas sont énormes !
Les hommes de la troupe ont choisi chacun une pizza et ont persisté malgré l’avertissement au moment de la prise de commande.
Quand elles sont arrivées, ce fut le fou-rire général, y compris aux tables voisines ! Impossible de manger ça tout seul, même si on meurt de faim.
Pour ne pas gâcher, nous avons emmené les restes qui ont largement suffi à nous sustenter tous les trois le lendemain à midi …
Le poisson (morue sauvage, bien sûr !) était excellent. Et la portion était « normale ».

 
retour

retour à la page « Norvège »

1 Commentaire

  1. Violeta P

    Merci de partager votre voyage ! Je prépare mon voyage en Norvège pour 2017 et votre « article » m’aide beaucoup !
    Violeta, Draveil

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compétences

Posté le

1 janvier 2015