Lille

Lille

Saviez-vous que Lille n’est française que depuis 3 siècles ?
Tour à tour flamande, espagnole et autrichienne, cette ville riche en histoire ne tomba dans l’escarcelle de Louis XIV qu’en 1667.

Lille possède un patrimoine architectural exceptionnel, ayant su garder des traces de toutes ces influences.

Vous verrez notamment l’hospice Comtesse des puissants comtes de Flandres, le palais Rihour qui témoigne des fastes de l’époque Bourguignonne, la majestueuse Bourse des riches Espagnols et la Citadelle de Vauban qui marque l’arrivée des Français.

Depuis 2004, Lille est labellisée Ville d’Art et d’Histoire.

Pour découvrir cette ville, desservie par le TGV et l’Eurostar à destination de Londres et de Bruxelles, qui offre un rare condensé de beauté architecturale, d’animation, et de vie culturelle, l’office de tourisme a prévu cinq promenades, que nous allons vous décrire pas à pas.
Nous mentionnerons aussi quelques unes des curiosités que recèle la ville : ce sera « Lille insolite », des lieux et des détails surprenants, mal connus ou énigmatiques, qui permettront de découvrir d’autres quartiers encore.

 

1. Le Vieux Lille

Lille : petit passage de la Treille
C’est LA visite à ne manquer sous aucun prétexte. les rues aux tracés médiévaux couvrent d’anciens cours d’eau, et remontent au temps où Lille était Isla, du mot latin insula signifiant littéralement île.
En effet, Lille naît de l’eau, celle de la Deûle, rivière secondaire au débit modeste mais située sur un axe de circulation majeur, entre les grandes villes flamandes et les foires de Champagne. La ville se développe initialement sur un point de rupture de charge de la Deûle, qui nécessite le déchargement des bateaux jusqu’à une section plus navigable de la rivière. A ses origines la ville est donc un port, qui préfigure sa vocation de ville marchande.
Ce circuit vous fera découvrir de véritables trésors préservés

2. Le quartier Saint-Sauveur

Lille : Hôtel de Ville
Dans les années 1930 et 1950, l’ancien quartier ouvrier, avec ses « courées » chanté par Émile Desrousseaux, fut détruit pour faire place à un quartier modernisé autour du nouvel hôtel de ville d’Émile Dubuisson et son désormais célèbre beffroi. Cela fera du Vieux-Lille le dernier témoignage de l’architecture de la ville avant la révolution industrielle.

3. Vers la Reine des Citadelles

Lille : le parc de la Citadelle

 

Cette promenade nous fait découvrir d’autres joyaux du Vieux Lille et nous emmène jusqu’à la citadelle édifiée sur ordre de Louis XIV, toujours occupée de nos jours par l’armée.

4. Lille au XIXe siècle

Lille : Place de la République, la Préfecture
La Révolution voit s’imposer le pouvoir d’une bourgeoisie libérale, dynamique et entreprenante. Sous son impulsion, Lille devient au XIXème siècle une grande puissance industrielle dont les piliers sont la métallurgie, la chimie et surtout le textile (coton et lin). En 1858, en plein essor industriel, la ville connaît un agrandissement majeur. En annexant les communes voisines de Wazemmes, Esquermes, Moulins et Fives, Lille triple sa superficie et double sa population. De grandes avenues et de vastes places sont aménagées selon le modèle haussmannien pour recevoir d’imposants monuments tels que la Préfecture, le Palais des Beaux-Arts et les facultés (source : office de tourisme de Lille)

5. Le quartier Euralille

Lille : gare Euralille
La crise industrielle qui fait son apparition dans les années 70 frappe la ville de plein fouet dans les années 80. Tous les secteurs d’activité sont touchés, à commencer par le textile. Le taux de chômage passe de 3% en 1975 à 13% en 1990. Lille entame alors une période de reconversion basée sur le développement du secteur tertiaire. La ville d’usines et d’ateliers laisse place à une ville de bureaux et de services, et retrouve en quelque sorte sa vocation médiévale de cité marchande.
Euralille s’étend sur près de 110 hectares et comprend plus de 740 000 m2 de planchers associant bureaux, activités, commerces, logements et équipements, ainsi qu’un important programme d’espaces verts et d’espaces publics. Il est aujourd’hui le troisième quartier d’affaires de France après La Défense à Paris et La Part-Dieu à Lyon.

Lille insolite

Lille : Wazemmes, maison folie
On découvre aussi une ville par ses endroits insolites, quelquefois secrets qui ont gardé le charme d’autrefois et qui marquent notre mémoire aussi fort que les édifices et les endroits recommandés par les guides.

Et vous, de quoi vous souviendrez-vous : des boulets de canon incongrus, de la crypte transformée en salle d’escrime, de la cité HLM de 1862, de l’hospice transformé en hôtel de luxe, des drôles de cavités à côté des portes d’entrée, de l’église dans une ancienne filature, ou de la tombe fleurie de pommes de terre ?

Expérience insolite : le Vieux Gris de Lille

Le fromage Vieux-Lille ou Gris de Lille est peu connu en dehors de la région Nord mais il mérite d’être goûté car il est vraiment très particulier.
Au XIXe siècle, ce fromage était vendu aux mineurs de la région de Lens, qui le consommaient accompagné d’un café noir ou d’un verre de genièvre.
Ce cousin du Maroilles était fabriqué en Thiérache, et pour en assurer la conservation pendant le temps relativement long du transport, il était resalé et dessalé à son arrivée à Lille ou à Lens. Cette opération donnait au fromage un nouvel aspect : une croûte grisâtre, une pâte blanc crème, un goût plus fort et plus piquant que celui du Maroilles. De nos jours, ces opérations de salage et dessalage sont reconstituées lors de la fabrication.
L’affinage du Gris de Lille, connu autrefois sous le nom de “Maroilles gris”, est plus long que celui de son cousin : il dure 5 ou 6 mois.
Il est également appelé Puant Macéré et vous comprendrez très vite pourquoi si vous décidez, comme nous, d’en ramener un exemplaire chez vous ! La commerçante nous l’avait soigneusement enveloppé de trois couches de papier bien épais, et nous l’avons placé dans le coffre de la voiture, sans nous méfier, le fond de l’air étant bien frais.
Le lendemain matin, nous avons décrété, dans un grand fou rire, que le Vieux-Lille est un antivol parfait : personne n’aurait supporté de conduire dans ces conditions !
Un bon conseil : dégustez-le sur place ou faites-le placer sous vide pour le transport !

Ce fromage bénéficie depuis quelques années, d’un classement en Label Régional.

Retour à l’accueil

 

Compétences

Posté le

21 juillet 2014

1 Commentaire

  1. Planete3w - Blog voyage

    Un bon résumé de ce qu’il y a à faire/voir dans notre ville :). J’ajouterai juste les lieux à découvrir à moins de 20 minutes de Lille (toujours dans l’Agglomération Lilloise) : Le LAM (Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut – Villeneuve d’Ascq), La Piscine (musée d’art et d’industrie dans une ancienne piscine – Roubaix) et la Villa Cavroix (une magnifique demeure).

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *