Besancon

Besancon

Besançon s’inscrit dans un site naturel particulièrement remarquable : un important méandre du Doubs, de près d’un kilomètre de diamètre, forme une boucle presque parfaite que vient fermer une colline, le Mont Saint-Etienne.

C’est là, bien à l’abri, que s’est établi la cité primitive, constituant dès le début des temps historiques un refuge et une place forte.

Jules César remarquera l’importance défensive de cette position stratégique exceptionnelle en 58 avant Jésus-Christ. Il écrira dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules :

« … sa position naturelle la rendait si forte qu’elle offrait de grandes facilités pour faire durer les hostilités : le Doubs entoure presque la ville entière d’un cercle qu’on dirait tracé au compas ; l’espace que la rivière laisse libre ne mesure pas plus de seize cents pieds, et une montage élevée le ferme si complètement que la rivière en baigne la base des deux côtés. Un mur qui fait le tour de cette montagne la transforme en citadelle et la joint à la ville. »

Le centre historique correspond au quartier installé à l’intérieur du méandre du Doubs, connu sous le nom de quartier de la Boucle, et au quartier de Battant, première excroissance historique sur l’autre rive. Cliquez ici pour en savoir un peu plus sur Besançon.

Nous nous sommes principalement cantonnés à ce périmètre, profitant des 3 nouveaux circuits créés en 2011 par la ville. Les supports des trois itinéraires sont des flèches directionnelles en bronze, fixées tous les 12m environ au sol : elles servent de ligne conductrice, même si, parfois, nous nous en sommes éloignés un peu.

  • le circuit Ville Forte
    long de 5,6 km, il part de Chamars, emprunte principalement les fortifications inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, les berges du Doubs et les jardins de Besançon. Nous avons inclu dans cette boucle la visite de la Citadelle.
  • le circuit Ville Haute
    long de 3,5 km, il démarre de l’Hôtel de Ville place du 8 septembre pour une découverte patrimoniale du haut de la boucle
  • le circuit Battant
    long de 4,2 km, il part de l’Office de Tourisme et des Congrès à Micaud, suit les berges, le fort Griffon pour ensuite découvrir les atouts touristiques de Battant et revient sur les quais Vauban et les berges du Doubs, longeant la Cité des Arts et le port fluvial pour retourner à l’Office de Tourisme

La ville a débordé de ce cadre initial pour s’étendre dans une cuvette entourée de sept collines qui forment les protections naturelles de la capitale de la Franche Comté, et offrent de superbes points de vue sur la ville.

Le circuit du Fort Brégille nous a emmené au sommet de la colline de Brégille, d’où la vue sur la Citadelle est spectaculaire. Nous en avons profité pour explorer un quartier un peu plus récent, Besançon-Mouillère.

Retour à l’accueil

Compétences

Posté le

22 décembre 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *