3 jours en Baie de Somme

3 jours en Baie de Somme

retour

« Reconnue Grand Site de France® depuis le 03 juin 2011, grâce à son territoire remarquable et à la qualité de ses paysages, la Baie de Somme est un des grands sites français de passage des oiseaux migrateurs.
Plans d’eau, marais, dunes et prés-salés composent ce paysage entre terre et eau. La très large ouverture vers la Manche offre suivant les marées et les saisons des paysages exceptionnels en perpétuel mouvement: des camaïeux de gris, beiges et blancs, des ciels immenses, des lumières opalescentes et nacrées pour une promenade enivrante et iodée. Le canard siffleur, le Tadorne de Belon, le courlis cendré, l’huîtrier pie y côtoient les phoques veaux marins et les moutons de prés salés. A marée basse, on peut avec un guide traverser ces bancs de sable dorés, creusés de mares. » avons-nous lu sur le site « tourisme-baiedesomme.fr »

Il n’en fallait pas plus pour donner aux passionnés de nature et de grands espaces que nous sommes l’envie d’aller explorer ce petit coin de France.
Nous avons privilégié les sorties nature avant tout, sans négliger les charmants petits villages qui entourent la Baie

Visite effectuée en mai 2018

 

1er jour

La baie de Somme : à la rencontre des phoques, un isolé Les Phoques et la Baie

Rendez-vous est pris à 9h30 au Phare du Hourdel, avec un guide de « Rando-Nature en Somme » pour partir à la découverte de la plus grande colonie de phoques de France. Attention : l’heure de départ varie en fonction de l’horaire des marées et donc de la date de votre visite

Ces animaux se sont bien adaptés aux estuaires sableux. A marée haute, ils partent se nourrir. Une fois repus, ils se reposent tranquillement sur le sable. Si la distance de marche indiquée se situe dans une fourchette comprise entre 4 et 6 km, c’est bien entendu parce que les animaux se reposent là où cela leur convient et non là où l’homme les attend !
Dans tous les cas, le guide veille à respecter une durée de 2h30 environ.
Prévoyez de la monnaie pour le parcmètre car le stationnement est payant : 1€ par heure de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00 en 2018.

 

Parc du Marquenterre : avocettes élégantesLe Parc du Marquenterre

Zone humide d’importance internationale, la Baie de Somme est située sur l’une des principales voies de migration vers l’Afrique. Réputée pour ses fonctions de halte, d’hivernage et de nidification, elle a permis d’observer près de 370 espèces d’oiseaux dont 120 nichent à proximité immédiate et utilisent la Baie à un moment ou à un autre de leur cycle annuel.

Avec ses 200 ha de marais, dunes et roselières, le Parc du Marquenterre est un espace privilégié pour observer les oiseaux de la Baie : des sentiers ont été aménagés, des parcours ont été fléchés, des postes d’observation ont été construits.
Chaque jour une visite d’une heure en compagnie d’un guide naturaliste est proposée à ceux qui le souhaitent : le départ est fixé à 10h30 ou 14h00, il est inutile de réserver. La visite guidée est incluse dans le prix d’entrée.
Un grand parking gratuit accueille les visiteurs. Vous trouverez des toilettes et un self. Pour plus de détails et des prix à jours, consultez les infos pratiques.

 

Rue, en Baie de SommeVisite de Rue

Nous avons décidé de dormir dans une ville au nom étrange : Rue.
Sur Wikipédia, on peut lire « La ville aurait été créée au ixe siècle par des Vikings danois venus de Ry (prononcer « Ru »).
Ce n’est pas du tout ce que vous diront les guides de la ville ! Selon eux, l’origine du nom de Rue vient de ruisseau : les premiers habitants s’étaient installés sur une butte face à la plage, le long du ru.
Car plage il y avait : Rue, capitale historique du Marquenterre, était un port marchand très prospère jusqu’au XIVème siècle. L’ensablement a relégué la ville à 8km de la mer !

L’Office de tourisme se donne beaucoup de mal pour faire revivre les splendeurs du passé à travers un parcours pédestre, et des visites guidées des monuments les plus emblématiques, dont le musée des frères Caudron qui mérite un détour.

 

2ème jour

Traversée Baie de Somme : départ de Saint Valery, direction Le CrotoyTraversée de la Baie de Somme à pieds

Rendez-vous est pris à 9h30 devant la gare du train à vapeur (avenue du Général Leclerc) à Saint-Valery-sur-Somme, avec un guide de « Rando-Nature en Somme » pour effectuer la traversée de la Baie de Somme à pieds, entre Saint-Valery-sur-Somme et Le Crotoy. C’est indéniablement la sortie nature de référence quand il s’agit de découvrir la Baie de Somme pour la première fois.
Le parking municipal situé juste à côté du point de rendez-vous offre de nombreuses places, payantes bien sûr : 1€ par heure de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00 en 2018.

La sortie dure 3 heures pour une distance approximative de 7km. Elle est assez physique, comme nous l’expliquons dans l’article. Attention : l’heure de départ varie en fonction de l’horaire des marées et donc de la date de votre visite.

 

Baie de Somme : Le CrotoyVisite du Crotoy

En arrivant au Crotoy, vous disposez de deux bonnes heures pour visiter la ville, puisque le départ du train se fait à 14h30.
Si c’est votre seule occasion pour faire connaissance avec cette ville, il faut bien entendu prévoir d’emporter un casse-croûte que vous mangerez tout en marchant, afin de perdre le moins de temps possible. C’est ce que nous avions fait, bien qu’ayant déjà pu arpenter les rues le jour de notre arrivée.

De nombreux personnages illustres ont visité ou vécu au Crotoy, tels que Jules Verne et Colette. De nombreux peintres ont également été inspirés par la beauté des paysages du Crotoy et de la baie de Somme, et notamment Alfred Manessier qui célébrera pendant un demi-siècle les ciels et les sables de la baie de Somme. Ses œuvres les plus renommées ont fait connaître le petit port du Crotoy dans le monde entier.

 

Baie de Somme, train : prêts à partirRetour avec le Chemin de Fer de la Baie de Somme

« D’authentiques voitures de la Belle Epoque tractées par de vaillantes locomotives à vapeur circulent entre le Crotoy, Noyelles-sur-Mer, Saint-Valery-sur-Somme et Cayeux-sur-Mer… Profitez du charme des voyages d’antan en parcourant l’ancien réseau des bains de mer, reconnu depuis 1887.
En cheminant le long des ruisseaux bordés de saules, entre mollières et prés salés, en passant à travers champs et marais, vous découvrirez les charmes verdoyants de la baie de Somme, sauvage et authentique » nous promet le site « tourisme en baie de Somme » et c’est ce qui nous a convaincus de revenir à Saint-Valery-sur-Somme en train.
Si vous partez avec Rando-Nature en Somme, au moment de réserver votre balade en ligne, le site vous proposera de réserver tout de suite le retour en train. Mais les billets peuvent aussi être achetés en gare, ou même à bord du train, auprès du contrôleur (horaires et tarifs en cliquant ici)

 

Traversée Baie de Somme : départ de Saint ValeryVisite de Saint-Valery-sur-Somme

La ville de Saint-Valery-sur Somme suscite un engouement touristique croissant. Ses monuments historiques, ses anciens remparts, ses riches maisons d’armateurs du quai Perrée, son quartier de marins du Courtgrain aux petites maisons étroites, sa vieille ville et son ancienne ferté, et enfin les vues sur la baie constituent autant de points d’intérêt pour le visiteur.
Saint Valery fait partie du réseau « Les 100 plus beaux détours de France » et mériterait qu’on lui accorde au moins une demi-journée.
Nous n’avions que deux heures à lui consacrer, après notre retour en train depuis Le Crotoy et avant notre déplacement vers Le Tréport. Nous sommes donc allés vers l’essentiel mais le petit film que vous pourrez visionner à la fin de l’article vous donnera les clés pour une visite plus approfondie.

 

3ème jour

Le TréportVisite du Tréport

Le Tréport a acquis ses lettres de noblesse avec l’engouement pour les bains de mer au début du siècle dernier : du fait de sa proximité avec Paris et avec le développement du chemin de fer, la ville du Tréport est devenue à cette époque une station balnéaire très prisée.
Aujourd’hui, Le Tréport est avant tout une cité qui vit au rythme de la mer, des marées, des bateaux, de ses ports. Station balnéaire classée depuis le 12 Juillet 1960, sa plage offre de nombreux aménagements : caillebotis d’accès à la mer, « tiralo » pour personnes à mobilité réduite, douches de rinçage près du poste de secours, douches chaudes pour enfants et toilettes au forum sur l’esplanade de la plage.
De nombreux efforts sont faits pour faciliter la vie aux touristes. Ainsi, le parking installé en haut des falaises ne coûte que 2,50€ pour toute une journée et le funiculaire qui permet de passer de la ville haute à la ville basse et inversement est totalement gratuit !

 

mers les bainsVisite de Mers-les-Bains

Mers-les-Bains possède un splendide secteur sauvegardé composé de villas anciennes, héritage direct de la mode des bains de mer lancée dès 1860. Le front de mer est constitué de villas caractéristiques de l’architecture balnéaire avec de nombreuses influences, à la fois anglaise, flamande ou encore en lien avec l’Art Nouveau ou Art Floral…
Grâce à la ligne de chemin de fer Paris – Le Tréport/Mers, des familles de Parisiens, des gens du Nord et des régions proches découvrent les bienfaits des bains de mer et de l’air iodé.
L’attrait est tel que les élus locaux décident alors de lotir Mers, qui offre un potentiel immobilier conséquent avec de larges terrains à construire face à la mer. Séduits, de riches propriétaires font alors édifier la plupart des villas actuelles du front de mer et des rues adjacentes : le principe d’une architecture balnéaire verticale est retenu afin de satisfaire tout le monde, avec des villas aux façades peu larges mais très hautes avec balcons ouvragés et bow-windows décorés de nombreuses fantaisies architecturales.

 

Compétences

Posté le

14 juin 2018

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compétences

Posté le

14 juin 2018