Ecosse : Rogie Falls

Ecosse : Rogie Falls

Retour à la page principale de notre voyage en Ecosse

 

Ecosse : Rogie falls, plan
 
Les chutes de Rogie ne sont pas les plus spectaculaires d’Ecosse mais elles sont célèbres pour l’observation du saumon qui tentent d’atteindre les parties supérieures de la rivière pour frayer.

Il est très facile d’y arriver. En venant d’Inverness, empruntez d’abord la A9, puis la A835 : une fois à hauteur du village de Contin, il ne vous reste plus que 3 km à parcourir et vous verrez le panneau indiquant le parking de Rogie Falls situé à côté de la route. Des toilettes sont à la disposition des visiteurs en été.

Un panneau vous montre les deux circuits qui ont été balisés pour permettre au plus grand nombre d’admirer ce spectacle en toute sécurité.

Si vous êtes pressés, vous vous contenterez du « salmon trail » (balisage jaune) qui ne fait que 700m en tout, avec un dénivelé quasi nul, et vous mènera au plus vite aux chutes.
Mais nous vous conseillons d’emprunter le « Riverside Trail » (balisage bleu) de 1,7 km, comme nous l’avons fait.

 

Ecosse : Rogie falls, vueEcosse : Rogie falls, sentier de la rivière
 
Une fois que vous êtes sur le parking, dirigez-vous vers les toilettes, repérez à gauche un chemin balisé en rouge et vert. Le sentier descend doucement à travers pins et bouleaux argentés. Au carrefour, tournez à gauche sur un chemin beaucoup plus étroit, balisé en vert. Le sentier monte ensuite sur une courte distance avant de descendre à travers des pins couverts de lichens. Une parcelle de forêt dégagée laisse entrevoir le sommet de Little Wyvis, le petit frère de Ben Wyvis

 

Ecosse : Rogie falls, Black WaterEcosse : Rogie falls, Black Water
Nous atteignons bientôt la rivière Black Water, qui semble sereine ici. La sente longe la rive en aval. Comme vous pouvez le constater sur la photo, le chemin est toujours bien tracé, fait de gravier et de terre. Il comprend des sections étroites, rocheuses et vaseuses, ainsi que des racines d’arbres apparentes : il faut donc prévoir des chaussures de marche confortables, sans qu’il soit nécessaire de venir avec des chaussures de randonnée !

Rapidement, la rivière devient plus tumultueuse, se frayant un chemin parmi les blocs rocheux. Les chutes de Rogie ne sont plus loin : nous entendons le rugissement de l’eau bien avant de les voir.

 

Ecosse : Rogie falls, explicationsEcosse : Rogie falls, premières cascades

Immédiatement au-dessus des chutes, une zone d’affichage avec des panneaux d’information a été construite : vous saurez tout sur la vie du saumon, ou presque … car les renseignements donnés sont relativement minimalistes. Si le sujet vous intéresse, cliquez ici pour en savoir davantage.

Sur certains sites, on vous dit que c’est entre juin et octobre que vous pouvez voir des saumons tenter de remonter le courant. D’après les témoignages recueillis, il faut plutôt atteindre août pour pouvoir admirer le spectacle des saumons sauteurs !

 

Ecosse : Rogie falls, pont suspendu
 
Ignorez le chemin balisé rouge qui part vers la droite et continuez vers le pont suspendu, qui date de 2012 seulement, la passerelle précédente ayant été abîmée par un bloc qui s’est détaché de la paroi rocheuse. C’est de là que vous jouirez de la meilleure vue sur les chutes.

Après avoir admiré les chutes (et les saumons s’il y en a), revenez sur vos pas et tournez à gauche sur le sentier balisé rouge. A la bifurcation, prenez la branche de gauche pour atteindre Raven’s Crag, un beau point de vue qui permet de voir le pont d’en haut. Revenez sur vos pas jusqu’au dernier croisement, puis tournez à gauche. Ce chemin zigzague rapidement pour atteindre le carrefour de chemins rencontré au début de la promenade et vous ramener au parking.
Tout le circuit est très bien balisé : vous ne pourrez pas vous tromper.

 

Ecosse : Rogie falls
 
Voyez, à droite des chutes, l’échelle à poissons construite par l’homme en même temps qu’un projet hydroélectrique a vu le jour, pour permettre au saumon et à d’autres poissons de remonter le courant même lorsque le débit de la rivière est maintenu artificiellement bas.

Cliquez sur la photo ci-contre pour l’agrandir et regardez tout à droite : l’échelle à poissons est parfaitement visible.

 

Retour à la page principale de notre voyage en Ecosse