Ecosse : Dufftown

Ecosse : Dufftown

Retour à la page principale de notre voyage en Ecosse

 

Ecosse : Dufftown, tour de l'horlogeDufftown a été fondé en 1817 par James Duff, 4ème comte de Fife. Il a été construit à proximité du hameau de Laichie pour donner un emploi après les guerres napoléoniennes.

Comme d’autres villages de l’époque, Dufftown dispose de rues spacieuses disposées selon un plan régulier. Les quatre rues principales convergent vers la Tour de l’horloge, qui fut achevée en 1839. C’était à l’origine la prison de la ville, plus tard l’Hôtel de Ville. Actuellement, c’est l’Office de Tourisme qui s’y est implantée.

L’horloge est connue localement comme « L’horloge qui a pendu MacPherson ». MacPherson of Kingussie était un pirate, condamné à mort à Banff en 1700 pour avoir volé les riches au profit des pauvres. Les habitants de la localité sollicitèrent sa grâce mais, alors que le pardon était imminent, le grand ennemi de MacPherson, Lord Braco, le shérif de Banff, avança l’horloge d’un quart d’heure pour s’assurer que MacPherson allait bien être epndu. Quelque temps plus tard, l’horloge a été retirée de Banff et installée dans la tour de Dufftown.

 

Ecosse : Dufftown, capitale du whiskyDufftown se situe dans la région des rivières Fiddich et Dullan qui se dirigent vers la rivière Spey. La ville dispose ainsi d’une eau abondante d’excellente qualité, ce qui est idéal pour l’ industrie de la distillation du whisky .
Dufftown s’autoproclame « Capitale Mondiale du Whisky de Malt », ce que personne ne semble vouloir contester car la ville produit plus de whisky de malt que toute autre ville en Écosse.

Un dicton local bien connu dit: « Si Rome a été construite sur sept collines, Dufftown se dresse sur sept alambics » (« Rome was built on seven hills Dufftown stands on seven stills« ).
Dans ou à proximité du village, il y a encore six distilleries en activité
. Ce sont Dufftown et Mortlach au sud de Dufftown sur l’eau Dullan; Glendullan à l’est sur la rivière Fiddich : ces sites appartiennent à Diageo, la plus importante entreprise mondiale sur le marché des alcools et spiritueux. Les trois autres, Balvenie, Kininvie et Glenfiddich, sont au nord et appartiennent toutes à William Grant & Sons Ltd, un enfant du village.

 

Ecosse : Dufftown, glenfiddich alambicsNous avons choisi de visiter la distillerie de Glenfiddich, qui a su préserver toutes les traditions issues de son fondateur, William Grant. Son nom signifie « la vallée des cerfs » en gaélique.
Nous avons opté pour le « EXPLORER TOUR« , qui dure 1h30. Pour tout savoir sur cette visite et même réserver en ligne, cliquez ici.

La visite est intéressante, très « olfactive » : nous avons déjà visité plusieurs distilleries mais jamais nous n’avions si bien senti les divers effluves. Il faut dire que les guides ouvrent 3 tonneaux pour faire sentir la différence qui résulte du bois employé et du temps de « maturation » dans ces tonneaux.
Pour la dégustation, nous avons eu droit aux 3 classiques de la maison : 12, 15 et 18 ans d’âge. Attention pour ceux qui doivent prendre le volant : vous allez dépasser le seuil autorisé en Ecosse ! Aussi le guide propose au conducteur qui préfère rester sobre d’emporter un petit flacon à déguster tranquillement chez lui.
Une visite à conseiller, surtout aux amateurs de whisky ! Mais attention, c’est en anglais.

 

Ecosse : Dufftown, Glenfiddich embouteillageAfin de maintenir une qualité constante de saveur, d’arôme et de palais, la distillerie réunit différents fûts, post-maturation, dans un même grand fût de chêne contenant environ 30 fûts de whisky. Glenfiddich est le seul single malt qui soit encore fabriqué à l’aide de ces « marrying tuns » en chêne.

La quasi-totalité de la gamme de whiskies single malt Glenfiddich est embouteillée sur place, garantissant le respect de tous les paramètres de contrôle de la qualité. Glenfiddich est le seul single malt des Highlands qui soit distillé, mûri et mis en bouteille dans sa propre distillerie, utilisant une seule source d’eau tout au long du processus.

« Nous utilisons de l’eau pure provenant de la source Robbie Dhu, au goût fort des Highlands acquis depuis des millénaires lors de son passage dans la tourbe du comté de Banffshire et dans les granits écossais. » peut-on lire sur le site de la distillerie.

 

Ecosse : Dufftown, Glenfiddich emballage manuel
 
Nous avons pu assister à l’emballage, dans la distillerie Glenfiddich, du Balvenie de 40 ans d’âge. A voir les précautions infinies prises par les employés, je me doutais bien qu’il valait cher. Selon le fournisseur, elle coûte entre 4000 et 4900 euros la bouteille ! Ça fait au moins 160 euros le verre de 3 cl…

Il n’est pas étonnant de retrouver du Balvenie chez Glenfiddich : les deux appartiennent au même groupe, comme nous l’avons vu un peu plus haut.

 

Ecosse : Dufftown, Glenfiddich toilettes
 

Chez Glenfiddich, tout est « classe », jusqu’aux toilettes !

Ne partez pas de la distillerie sans avoir fait un tour aux toilettes des femmes : elles sont immenses, hyper propres, et installées dans un environnement vraiment fantastique.

Je n’ai jamais vu de toilettes aussi luxueuses de toute ma vie, surtout à la disposition de tout un chacun et pas seulement de ceux capables de payer plus de 25000 euros pour une seule bouteille de whisky.

 

Ecosse : Dufftown, Balvenie chateau, planBalvenie Castle

Un large fossé entoure ce magnifique château aux murs rideaux, un exemple rare d’architecture militaire du XIIIe siècle en Écosse.
La structure primitive comportait une courtine massive et des douves datant de la période des Comyn (fin 13e-début 14e s.). Vers le milieu du 16e s., le 4e comte d’Atholl, un Stuart, fit élever une demeure Renaissance. La façade d’entrée se distingue par une ornementation plus riche : des panneaux armoriés sculptés, des moulures et des encorbellements.

En 1595, le 5e comte d’Atholl mourut sans héritier et le château revint à la couronne. Il passa à plusieurs mains et servit de base militaire au marquis de Montrose, suivi des troupes royalistes, des troupes jacobites et même des troupes fidèles à William et à Marie d’Angleterre. En 1718, le seigneur de Balvenie, William Braco, se suicida et le château ne fut plus utilisé comme résidence. Finalement, en 1929, Balvenie fut pris en charge par l’État et est désormais géré par Historic Scotland.

 

Ecosse : Dufftown, Balvenie chateau, intérieurEcosse : Dufftown, Balvenie chateau, extérieur
Le château de Balvenie se dresse sur une petite colline boisée à la périphérie nord de Dufftown, tout à côté de la distillerie Glenfiddich. Pourtant, bien que les visiteurs affluent pour visiter la distillerie, beaucoup ignorent la présence de cette forteresse historique, bordée d’arbres, et c’est bien dommage. L’entrée est payante : pour les tarifs et les horaires, cliquez ici.

Le nom de Balvenie viendrait du gaélique et signifierait « village de moines », ce qui suggère l’existence d’un monastère avant la construction du château.

 

Ecosse : Dufftown, Balvenie distillerie
 
 
Juste par curiosité, nous sommes allés à pied jusqu’à la distillerie Balvenie. Ici, il faut réserver la visite longtemps à l’avance car il n’y a que 2 visites par jour, par groupe de 8 personnes au maximum : l’entreprise tient à faire de cette visite une expérience unique !

Vous y découvrirez les seules aires de maltage traditionnelles encore en activité dans les Highlands d’Écosse. A la fin vous pourrez humer et déguster certains de leurs meilleurs whiskies.

 

Pour nous consoler, nous avons testé, au village, les trois glaces au whisky disponibles : un délice !

 

Ecosse : Dufftown, Balvenie glace

 

Ecosse : Dufftown, notre b&bEcosse : Dufftown, notre b&b, chambreDufftown ne propose pas grand chose en hébergements hôteliers ; or, nous voulions passer la nuit à Dufftown pour que notre chauffeur puisse lui aussi participer à la dégustation dans la distillerie ! Nous nous sommes donc tournés vers un B&B, Conval House.
Nous avons adoré pouvoir ainsi pénétrer dans une demeure écossaise de caractère. Et surtout ….
« L’hôtesse est absolument charmante et veille à ne proposer que du haut de gamme, aussi bien pour les produits de toilettes, que les peignoirs avec chaussons, serviettes moelleuses, plateau de courtoisie garni de gâteaux typiquement écossais, etc, etc.
La chambre était immense et le petit-déjeuner absolument somptueux ! » ai-je écris pour mon évaluation booking.

 

Ecosse : Dufftown, notre b&b, pdj_menuEcosse : Dufftown, notre b&b, pdj fruitsEcosse : Dufftown, notre b&b, pdj_complet

Constatez par vous-mêmes !

Elle propose un petit-déjeuner « normal », un petit-déjeuner pour gros appétit, un petit-déjeuner pour les végétariens sans oublier les intolérants au gluten !

Du jus de fruit et des céréales sont également disponibles.

 
C’est une dame qui sait apprécier les bonnes choses de la vie et qui n’est pas dénuée d’humour : en apprenant que j’apprécie le whisky (un peu) et le chocolat noir (beaucoup), et sachant que la suite du périple allait nous conduire à Inverness, elle m’a recommandé de ne surtout pas rater le chocolatier installé dans le Victorian Market Hall (Story Chocolate) car il confectionne des chocolats artisanaux absolument divins, certains contenant un peu de whisky. Elle m’a prévenue qu’ils étaient un peu chers ajoutant d’un air malicieux « et pourtant j’en achète ; c’est qu’ils le valent bien, et c’est une Ecossaise qui vous le dit »

 

Retour à la page principale de notre voyage en Ecosse