Ecosse : Castle Fraser

Ecosse : Castle Fraser

Retour à la page principale de notre voyage en Ecosse

 

Castle Fraser, du nom de la famille qui y a vécu pendant quatre siècles, est l’un des plus grands châteaux d’Écosse et s’intègre dans un magnifique domaine de 140 hectares. Il est aussi l’un des châteaux de plan Z les plus élaborés. Cette forme architecturale réunit une maison-tour centrale rectangulaire à deux tours plus petites, attachées chacune à l’un des angles opposés du château. Cette disposition particulière permettait de poster des sentinelles en diagonale par rapport au corps de bâtiment central et de mieux le protéger en cas d’assaut.

Attention : Le parking est payant, cela vous coûtera 3 pounds (prix en 2018). Prévoyez de la monnaie car seules les pièces sont acceptées. Le château n’ouvre qu’à 10h mais le domaine est accessible bien avant et vous pouvez y faire de bien agréables balades comme nous le verrons à la fin de cet article.

Ecosse : Castle Frazer, entrée principaleEcosse : Castle Frazer, côté jardinsL’origine du château de Fraser remonte au milieu du xve siècle lorsque le roi Jacques II d’Écosse reprend les terres du comté de Mar et les remembre en plus petites baronnies qu’il redistribue à ses plus fidèles soutiens, dont un certain Thomas Fraser. La partie la plus ancienne du château correspond à la maison-tour rectangulaire, probablement construite par Thomas Fraser au milieu du xve siècle.
Dans les années 1570, Michael Fraser entreprend, avec l’aide du maître-maçon Thomas Leiper, la construction de la grosse tour qui se trouve aujourd’hui dans l’angle sud-ouest du château et que l’on connaît sous le nom de « tour de Michael ». Une seconde tour est construite dans l’angle sud-est du château, donnant à la structure globale un plan en Z.

 

Ecosse : Castle Frazer, côté jardins, vue depuis la tour ronde
L’achèvement des deux tours est toujours incomplète à la mort de Michael en 1588.

Son fils Andrew reprend les travaux mais il est mineur au moment de la mort de son père et le château ne sera achevé qu’en 1636. C’est lui qui fera ajouter les deux ailes qui s’avancent vers le nord, délimitant une cour intérieure fermée au nord par deux petites loges de gardien reliées entre elles par une arche et datant des années 1820. Le château a alors une apparence similaire à aujourd’hui : la photo ci-contre a été prise du haut de la Tour Ronde.

Il y a peu de modifications entre la mort de Lord Fraser en 1636 et l’acquisition du château par Miss Elyza Fraser en 1787. On ne sait pas grand chose quant à sa contribution au château, alors qu’elle a laissé bien des souvenirs de sa présence, comme nous le verrons. Elle aurait fait l’entrée qui se situe au milieu du côté sud, celle par laquelle pénètrent les visiteurs de nos jours.

 

Ecosse : Castle Frazer, blason, détailEcosse : Castle Frazer, blasons
Avant de pénétrer dans le château, levez les yeux et admirez les armoiries.

Au milieu, nous pouvons admirer le blason du 4e Lord Fraser et de son épouse Lady Marjory Erskine, avec la devise «  »all my hope is in god » (tout mon espoir est en dieu)

Regardez plus précisément le blason qui se trouve à la droite de l’entrée : vous pouvez y lire « Je suis prest ». C’est la devise des Frasers de Lovat, qui vient du vieux français et qui signifie « Je suis Prêt ». Les fans de la série TV « Outlander » la connaissent bien …
Si vous cliquez sur l’image pour l’agrandir, vous verrez que le nom d’Eliza Fraser y figure, ainsi que la date « 1795 » : je n’ai trouvé aucune information à ce sujet.

 

La visite de l’intérieur vaut vraiment le détour car les différentes parties du château racontent chacune une histoire sur les différentes périodes de l’histoire de l’Écosse.
Bon à savoir Le château est en visite libre, avec un livret explicatif disponible en plusieurs langues, dont le français. La visite est assez sportive puisqu’on monte les 5 étages d’une tour pour les redescendre par l’autre tour.

 

Ecosse : castle Fraser, grande salleEcosse : Castle Frazer, grande salle et fenêtre secrèteLa Grande Salle est la pièce principale du château : elle occupe le premier étage du bloc principal et présente des plafonds voûtés typiques de l’époque médiévale.
Dans les années 1940, une petite fenêtre originale a été découverte au cours des travaux de restauration (photo de droite).
La cheminée date du XVIe siècle. Les meubles sont des XVIe et XVIIe siècles, à l’exception du piano, un Erard du XIXe siècle.

Regardez bien en haut à gauche de la grande fenêtre ouest : on peut y voir des traces indiquant la présence d’une chambre secrète, le « Laird’s Lug », que nous verrons un peu plus tard.

 

Ecosse : Castle Frazer, grande salle
La Salle à Manger, richement décorée, se trouve dans l’aile est du château, incorporée en 1630 ; elle a été conçue pour avoir une belle vue sur les jardins dont le seul survivant est un houx solitaire vieux de 400 ans.

Sur la table du XVIIIe siècle, on peut admirer la porcelaine de la famille Fraser.
Contre le mur près d’une des fenêtres, il y a un rafraîchissoir à vin : on le remplissait de glace conservée dans une glacière construite près du château. A sa gauche, ne manquez pas le meuble destiné à réchauffer les assiettes. Il y a aussi un fontaine à thé.

Les portraits, meubles et collections de la famille Fraser jouent encore un rôle majeur aujourd’hui.

 

Ecosse : Castle Frazer, une des pièces du château
Dans la bibliothèque, entièrement conçue dans le style Régence par l’architecte d’Aberdeen John Smith, le portrait de Charles Mackenzie Fraser, peint par Raeburn, veille attentivement sur les visiteurs.
En 1812, au cours des batailles de Napoléon à Burgos, Charles commandait ses troupes quand des balles ont déchiré sa jambe qui a dû être amputée. Il n’avait que 20 ans. Mais cela ne l’a pas empêché de mener une vie normale, de se marier et d’avoir 14 enfants ! Il mourra à l’âge vénérable de 79 ans. La jambe de bois est exposée dans la pièce, ainsi que les deux balles » responsables ».
D’autres souvenirs militaires du Colonel sont exposées.

Mais on peut aussi y admirer une robe de femme en tartan

A noter que les bibliothèques et le papier peint sont toujours ceux d’origine et datent de 1839.

 

Ecosse : Castle Frazer, salle des trophées, chienEcosse : Castle Frazer, salle des trophées
 
 
La salle des trophées présente des animaux empaillés écossais mais aussi allemands, africains et asiatiques, ainsi que des trophées de chasse de Frederick Fraser et Clive Pearson.

Remarquez Laddie et Joe, les deux chiens très aimés par Frederik et son épouse Blanche (tête sous la petite table)

 

Ecosse : Castle Frazer, chambre des broderiesEcosse : Castle Frazer, chambre des broderiesLa Chambre aux Broderies doit son nom aux broderies que l’on peut admirer sur les rideaux et les divers tissus d’ameublement. Tous ces travaux d’aiguilles sont de la main d’Eliza Fraser et de sa compagne miss Mary Bristow : émouvant, non ?
Le portrait ovale au-dessus de la cheminée montre Eliza Fraser. C’est elle aussi sur le portrait de droite au-dessus de la commode ; le portrait à gauche est celui de Mary Bristow. Les meubles datent de la fin du XVIIIe/XIXe siècle.
Eliza a hérité le château après la mort de ses deux frères. Un des frères est mort à Culloden en 1746, en soutenant la cause des Jacobites ; l’autre est mort au siège de Québec sous les ordres du général Wolfe 13 ans plus tard.

 

Ecosse : Castle Frazer, the laird's lugEcosse : Castle Frazer, the laird's lug
 

Au coin sud-ouest de la Chambre aux Broderies mène à la chambre secrète connue sous le nom de « Laird’s Lug« , Lug étant un mot écossais qui signifie « oreille ». Cette pièce donnait directement sur la Grande Salle et permettait au seigneur de savoir exactement ce que les gens disaient de lui.

Comme vous le verrez, les visiteurs pouvaient être épiés et écoutés par le truchement d’escaliers secrets, de trappes et de trous dans les murs.

Le château regorge de légendes, bien sûr ! Le récit le plus populaire concerne une princesse qui aurait été tuée dans la Chambre verte et traînée dans un escalier en pierre. L’histoire raconte que les escaliers sont désormais recouverts de bois car les taches de sang sont toujours visibles.

 

Ecosse : Castle Frazer, blasonA la fin de la visite, nous ressortons du château par la face nord. Retournez-vous et regardez les belles armoiries du 1er étage : l’entrée originale du château se trouvait ici. Voyez-vous, à la base des signes héraldiques la marque « I Bell » ? C’est John Bell, l’architecte choisi par Andrew, le fils de Michael, qui a voulu laisser son empreinte !

Le Château Fraser est très photogénique ; il a notamment été utilisé en toile de fond pour certaines des scènes du film The Queen, sorti en 2006, sur la reine Élisabeth II. Il est actuellement propriété du National Trust for Scotland, organisme gérant le patrimoine culturel écossais. Il est ouvert aux touristes durant l’été, et peut être utilisé pour les mariages ou les conférences.
Le domaine sur lequel il est situé est également très populaire : en été, les Écossais aiment pique-niquer au Castle Fraser, se balader le long des divers sentiers parcourant les forêts et les prairies ou dans le charmant jardin clos. L’accès au domaine est libre, il n’en coûte que le prix du parking si vous venez en voiture.

A notre tour, partons explorer le domaine. Il existe 2 principaux itinéraires de randonnée : le sentier de Miss Bristow (Miss Bristow’s Trail) (2 km) et le sentier Alton Brae (Alton Brae Trail) (2,5 km). Le premier sentier traverse la forêt et permet de découvrir les vestiges du château et le second mène les visiteurs à un étang où gibier d’eau, libellules et grenouilles abondent. Les deux sont dessinés sur un panneau à l’entrée du domaine et les parcours sont fléchés. Mais vous pouvez télécharger un pdf avec le tracé et les explications en cliquant ici.

 

Ecosse : Castle Frazer, fontaine dans le parcEcosse : Castle Frazer, fontaineUne source naturelle jaillit ici et l’endroit a peut-être été aménagé dans le cadre du programme d’aménagement paysager de Miss Bristow. La pierre triangulaire date des années 1630 et provient très certainement du château. Les initiales gravées – L A F – représentent Lord Andrew Fraser. Regardez bien le château quand vous reviendrez de votre balade : vous y verrez des têtes de lucarne décoratives similaires.

Juste après la fontaine, un peu surélevé, nous pouvons admirer un puits, appelé le puits de Moïse. Les beaux panneaux de pierre font partie d’un grand panneau représentant le prophète de l’Ancien Testament, Moïse, entouré par des scènes de sa vie. Ils ont été sculptés au milieu des années 1600, peut-être aux Pays-Bas, et probablement pour un église importante. Les spécialistes ne savent pas comment ni quand ils sont venus ici et les travaux de recherche se poursuivent pour tenter d’élucider le mystère.

 

Ecosse : Castle Frazer, monument Mary BristowEcosse : Castle Frazer, monument Eliza FrazerMiss Bristow’s Monument

Elyza Fraser a construit ce monument à la mémoire de sa compagne, Mary Bristow.

Elle y a fait graver « Sacred to the memory of a friendship which subsisted 40 years, Elyza Fraser erects this monument in the groves planted by her lamented friend » ( à la mémoire d’une amitié qui a duré 40 ans, Elyza Fraser érige ce monument dans les bosquets plantés par son amie tant regrettée).
Elle y a ajouté « Farewell! Alas how much less is the society of others than the memory of thee », ce qui peut se traduire par « Adieu ! Hélas la compagnie des autres m’importe tellement moins que le souvenir de toi ! ».

 
Il contient d’autres inscriptions en hommage à Alexander Mackenzie Fraser et Elyza Fraser.

 

Ecosse : Castle Frazer, jardins clos Avant de partir, ne manquez pas de faire un tour dans le jardin clos, photographié ici depuis le haut de la tour ronde.

Le Walled Garden est un jardin clos qui date de la fin du XVIIIe siècle. Il a été édifié sous l’impulsion de Thomas White en remplacement des qui se trouvaient au sud et à l’est du château tel qu’on peut le voir sur les anciens plans de 1788. Au nord, la petite maison à deux étages est l’ancienne maison du jardinier.
La disposition actuelle du jardin clos date de 1978 et a été conçue par Eric Robson. À cette époque, peu de plantes d’origine subsistaient et les bordures ont été replantées. Le secteur ouest est constitué de plantes légumières tandis que le secteur est est recouvert de pelouses et de hêtres pourpres. Le côté sud du jardin est bordé d’arbustes, de plantes herbacées et de roses anciennes.

Un cadran solaire de lutrin datant du XVIIe siècle a été placé au centre du jardin en 1979. Il en avait été retiré par Mme Mackenzie Fraser lors de la revente du château à Lord Cowdray en 1921. En pierre de taille, il repose sur un socle cubique dont chaque face est recouverte d’un cadran plus petit.

 

Retour à la page principale de notre voyage en Ecosse