Centre historique de Bruxelles : adresses gourmandes insolites

retour

La brasserie HORTA

Bruxelles : la brasserie Horta

Après une visite du Centre Belge de la Bande Dessinée, une halte à la brasserie Horta s’impose, ne serait-ce que pour prendre un café.
Ce restaurant-brasserie s’est installé dans le Musée de la Bande Dessinée (rue des Sables), dans un environnement créé en 1906 par Victor Horta : un tel décor Art Nouveau est rare à Bruxelles. Les lignes sinueuses et les courbes gracieuses caractéristiques de ce courant confèrent à cet endroit une vraie élégance. Ne manquez pas de vous rendre aux toilettes (situées en mezzanine) : vous pourrez y admirer le magnifique balcon en fer forgé qui permet d’embrasser toute la salle d’un coup d’oeil.
Un conseil : pour faire des photos, il faut visiter les lieux en-dehors des heures de repas

Bruxelles : la brasserie Horta

 

Les amoureux de la BD pourront, quant à eux, admirer les oeuvres qui ornent les murs.
Que vous soyez venus pour manger (ce que nous vous recommandons) ou juste pour prendre une boisson, c’est un vrai plaisir de se plonger dans la carte de la Brasserie Horta.
On y déguste une cuisine de brasserie bien pensée et parfois surprenante : en clin d’oeil au Centre Belge de la Bande Dessinée, la Brasserie Horta propose un menu Gaston Lagaffe où rollmops aux myrtilles, blanquette de veau au chocolat blanc et tarte Tatin au Witloof laissent perplexes ceux qui n’y ont jamais goûté. Son grand frère, le Ric Hochet, associe escargots, entrecôte et moelleux au chocolat.

Brasserie Horta - rollmops à la confiture de myrtilles

 

Je me faisais une joie de découvrir le menu Gaston Lagaffe. Hélas, nous sommes venus largement après 14h, à une heure où les menus ne sont plus servis.

Mais la serveuse, très serviable malgré la salle bondée, nous a proposé d’aller demander au « chef » s’il acceptait de nous servir au moins les rollmops à la confiture de myrtilles : ce fut divin !!!
Brasserie Horta - carbonade flammande

 

 

 

Une délicieuse carbonade flamande a fini de nous rassasier.

Le COMICS CAFE

Bruxelles - Comics Café

Si vous vous trouvez dans le quartier du Sablon à l’heure du casse-croûte, pourquoi ne pas vous laisser tenter par le Comics Café (ou Village de la Bande Dessinée – 8, place du Grand Sablon) ?

A la fois brasserie, librairie, galerie et pub lounge, cet endroit est intégralement dédié au 9e art. Il a été créé par un grand passionné de BD, Francis Slomka, infatigable collectionneur qui a placé dans cet écrin quelques perles de sa formidable collection.
A l’entrée, une statue en bronze de Tintin et Milou (réalisée par Nat Neujean pour Hergé en 1975) vous accueillent.
Bruxelles - Comics Café
Bruxelles - Comics Café

 

La brasserie de 200 couverts permet aux convives de manger dans un incroyable décor de bande dessinée : aux murs du COMICS CAFE sont accrochés des planches originales, des tableaux originaux et des lithographies signées des plus Maîtres de la BD : HERGE, UDERZO, JACOBS, GELUCK, PRATT, MORRIS, ROBA, MOEBIUS etc. On y mange donc comme dans un vrai musée du neuvième Art ! Une librairie de BD et une galerie sont aussi installées dans les lieux. Le tout dans 1760 m2 en plein centre historique de Bruxelles.
Bruxelles - Comics Café

 

 

 

Une des plus belles salles du COMICS CAFE consacrée à TINTIN a été aménagée dans une ancienne chapelle du 17ème siècle qui appartenait à la famille TOUR ET TAXIS.
Bruxelles - Comics Café

 

 

La carte du COMICS CAFE présente des spécialités belges, divers hamburgers dont le désormais célèbre « OBELIX BURGER » réservé aux gros appétits, mais aussi des plats plus « légers » comme celui que j’ai pris.

LA FLEUR EN PAPIER DORE

Bruxelles : la Fleur en Papier Doré

Derrière l’étroite façade du 55 de la rue des Alexiens se cache un attachant estaminet fondé par G. Van Bruaene : la Fleur en Papier Doré.
Les Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul avaient habité les lieux dès 1843, comme l’indique d’ailleurs une plaque commémorative.
La maison venait dêtre rénovée depuis peu par l’architecte Partoes qui avait remodelé quelques habitations et le couvent des Alexiens tout proche quand les surréalistes en firent le QG du mouvement dans les années 1920.
Ce cabaret, à vocation artistique, accueillait ainsi Magritte, Plisnier, Mariën,  Scutenaire et Mesens. Ce fut aussi le bistrot favori de Jacques Brel et Hergé se rendait souvent dans cet estaminet à l’illustre passé pour savourer une bonne gueuze.
Bruxelles - la Fleur en Papier Doré
Bruxelles - la Fleur en Papier Doré

 

 

Aujourd’hui, on peut encore admirer le décor de branchage fleuri en fer forgé qui orne joliment la façade de même que l’intérieur qui a conservé une décoration hétéroclite faite d’objets disparates, de collages et de caricatures
Bruxelles : la Fleur en Papier Doré

 

Depuis mai 2011, la cours intérieure de la Fleur en Papier Doré accueille une fresque BD réalisée par les dessinateurs De Marck et De Wulf (Stam et Pilou). C’est cette fresque qui nous a amenés dans ce café dont nous n’avions absolument pas entendu parler auparavent.
Comme il est stipulé à l’entrée que « Ceci n’est pas un musée, ici on consomme », nous avons commandé un simple café. On nous a offert une succulente praline maison : la praline ‘La Fleur en Papier Doré’ est garnie d’une crème de Kriek Girardin, une bière artisanale du Pajottenland à base de Lambic, mûrie avec de vraies cerises avec noyau, qui donne à la praline un goût doux-amer unique. Nous avons été conquis !
L’ambiance y est très conviviale comme vous pouvez le voir sur la première photo où un client pose pour moi avec beaucoup d’humour…

IN’T SPINNEKOPKE

Bruxelles - In't Spinnekopke

 

En revenant vers notre hôtel, nous sommes tombés en arrêt devant cet estaminet, qui existe depuis 1762 place Jardin aux Fleurs.
Sur leur site, vraiment original, on peut lire :
« Tout invite à découvrir cette auberge chaleureuse. Des lambris et banquettes en bois, quelques anciennes réclames de bières sur les murs ou encore des garçons en long tablier blanc, autant de petites choses qui font de cet estaminet un lieu d’excellence.
Et si l’ambiance ne suffisait pas, la saveur et l’originalité des mets préparés ne pourra que vous convaincre de franchir l’entrée atypique de l’Auberge de la petite Araignée. »
Bruxelles - waterzooi du pêcheur

 

Nous nous sommes régalés de spécialités Bruxelloises :
– Harengs préparés à la Jefke pour les deux
– Waterzooi du pêcheur et saumon à la bière blanche
– Gaufre de Bruxelles à l’orange flambée pou les deux
Le tout arrosé d’un bon verre de Faro

 

LES ADRESSES INCONTOURNABLES

 

Bruxelles - la Biscuiterie Dandoy

 

Biscuiterie Dandoy, 31 rue du beurre :
Pour moi, il ne saurait y avoir de séjour Bruxellois sans les produits phares de la maison que sont les Speculoos, le Pain à la Grecque, et les Pains d’Amandes

Bruxelles : la chocolaterie Neuhaus

 

 

La chocolaterie Neuhaus, 25 Galerie de la Reine agit sur moi comme un aimant : j’aime l’ambiance raffinée de la boutique originelle, je raffole de leurs classiques mais il faut aussi savoir se laisser tenter par leurs nouvelles recettes, formes et goûts qui viennent enrichir une collection déjà riche, sans compter les nombreuses pralines en édition limitée. Pas très bon pour la ligne tout ça, mais … divin en bouche !

Bruxelles : chocolaterie Zaabar
La chocolaterie Zaabär, 125 chaussée de Charleroi, a été créée fin 2007 par François-Jean Decarpentrie.
« Zaabär », nom inspiré du Bazaar d’Istanbul, est un concept novateur : celui de l’association du chocolat belge et d’épices du monde entier.

Ici, pas de pralines sophistiquées mais des tablettes emballées sous vide pour conserver leur saveur de manière optimale.

« Au détour de destinations choisies, chaque Duo conjugue avec finesse le goût d’un chocolat belge aux saveurs d’une épice, d’une herbe, d’une fleur ou d’un fruit à la provenance géographique spécifique. Les 2 tablettes de chocolat de 35g chacune permettent de savourer délicatement l’arôme surprenant de chaque combinaison harmonieuse et gustative ».

Bruxelles - Wittamer

 

Wittamer est un des pâtissiers chocolatiers les plus renommés de Belgique, présent depuis 1910 sur la Place du Sablon.

Les célèbres salons de thé d’Yvonne vous accueillent au n°6 de la Place du Grand Sablon.
Tous les prétextes sont bons pour admirer la vue sur le Sablon et y déguster le savoir-faire Wittamer mais il est tout-à-fait possible d’emporter les succulentes patisseries chez soi !

La maison Wittamer est Fournisseur Officiel de la Cour de Belgique et Membre de l’association Relais Desserts.

Retour à Bruxelles

 

2 Commentaires

  1. Ana

    STOEMP ou pas de STOEMP ? chez Fleur en Papier Doré
    Pour ceux qui connaissent le stoemp, normalement, il a quelle couleur ?. Vous allez dire, « ça dépende des légumes mélangés avec les pdt ». Et si il est blanc monochrome? « Alors ce n’est pas stoemp mais purée de pdt ! » Voilà, dans une carte/menu d’une dizaine des plats, au moins 3 sont proposés avec stoemp. Surprise, on reçoit de la purée.  Et ça c’est typiquement belge?
    Si tu veux impressionner tes amis étrangers en visite, NE LES AMENES PAS ICI ! A part le cadre (partie ancienne), service et nourriture totalement médiocre 🙁

    Réponse
    • Betty Leirens

      Tout à fait d’accord avec cette dame. J’y suis allée, au mois de juin dernier, invitée par une collègue qui avait choisi le restaurant pour y fêter son départ à la pension. A ma plus grande surprise, après avoir demandé au garçon, à quel légume était fait le stoemp du jour, il m’a dit au brocoli (c’était pourtant pas trop la saison), mais lorsque j’ai reçu mon assiette, il n’était point question de légume, quel qu’il soit, dans le stoemp. Une purée quoi. Pour un resto qui se veut « belche », c’est la fin des haricots. Je connais l’endroit depuis un demi siècle, mais juste pour boire un verre, en général avec quelqu’un en visite en Belgique, pour le typique de l’endroit. Je crois qu’il faut continuer à s’en tenir au verre. Point basta.

      Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *