Balade sur le fleuve Lacantun

retour
Rio Lacantun - Chiapas
Le Centre Éco-touristique Las Guacamayas (une page spéciale lui est consacrée) a été construit en complète harmonie avec l’environnement naturel qui l’entoure. Les activités suggérées invitent à en découvrir les multiples facettes.

Nous avons réservé une « lancha » (barque à moteur) pour effectuer une promenade sur le fleuve Lacantun, qui coule au pied des habitations proposées aux touristes.
Olivier, ne se sentant pas très bien ce jour-là, préfère contempler le fleuve depuis notre cabane qui jouit d’une vue imprenable sur l’eau.
C’est lui qui photographiera notre départ.

Rio Lacantun - Chiapas

 

Pensez à vous habiller correctement : chapeau et vêtements couvrants sont indispensables pour se protéger du soleil, d’autant plus traitre que la barque génère une petite brise rafraichissante de par sa vitesse.
Il fait magnifique ce jour-là, et la teinte de la rivière passe par toutes les nuances du bleu au vert, en fonction de la profondeur de l’eau et de la végétation qui la surplombe.

Très rapidement, la barque se dirige vers la rive opposée et notre guide du jour nous désigne quelque chose que nous ne voyons pas, de prime abord.

Rio Lacantun - Chiapas : criquets
Rio Lacantun - Chiapas : criquets
Il faudra qu’il nous mette le nez dessus : une charmante colonie de criquets attend d’être prise en photo.
Belles couleurs, n’est-ce-pas ?

Les oiseaux sont nombreux, notre guide les repère tous, nous les montre mais ils savent si bien se camoufler que nous ne les voyons pas, à son grand désespoir !
Lacantun - cormoran
Lacantun - cormoran

Enfin un cormoran, moins peureux que les autres, veut bien se laisser photographier.
Mais il y a des limites à ne pas franchir : la barque s’approche trop à son goût et il finit par s’envoler à son tour.

 
Les iguanes sont nettement moins farouches, et se prélassent au soleil, indifférents devant la barque qui s’approche de plus en plus près.

Rio Lacantun - Chiapas : iguane

Rio Lacantun - Chiapas : iguane

 
Rio Lacantun - Chiapas : singes hurleurs

Nous croisons toute une famille de singes hurleurs, en train de paresser sur les branches. Il faut dire qu’ils ont rempli leur mission qui est de réveiller toute la jungle par des cris puissants, annonçant l’arrivée d’un jour nouveau. Ce sont les mâles adultes, chefs de tribu, qui imposent leur autorité sans agressivité, dirigeant le concert des hurlement. Ca commence par des murmures et se termine par des rugissements impressionnants !

 

Rio Lacantun - Chiapas : hirondelle des mangroves
Une petite hirondelle des mangroves se laisse approcher sans trop de peine alors que les martins-pêcheurs se font un plaisir de se soustraire à notre objectif !

Rio Lacantun - Chiapas : martin-pêcheur
Mais c’est compter sans l’opiniâtreté de notre batelier dont l’oeil aiguisé les repère sans peine . Il nous faudra pas mal de tentatives avortées jusqu’à ce que nous apprenions à suivre ses indications pour prendre enfin LA photo.

Une autre « chasse » s’annonce tout aussi difficile : trouver un crocodile ! Il y a tant de lanchas sur le fleuve en cette période pascale que les animaux préfèrent se « planquer »(comme on les comprend !).
Rio Lacantun - Chiapas : à la recherche des crocodiles
Notre batelier ne renonce pas pour autant, et frôle les portions de rives connues pour abriter ces reptiles. Nous n’y croyons pas un instant, mais nous nous tenons néanmoins prêts.
Rio Lacantun - Chiapas : à la recherche des crocodiles
Tout-à coup, il nous montre la rive, il l’a vu, il en est sûr.
Je repère la bête au dernier moment, juste avant qu’elle ne disparaisse dans l’eau. Impressionnantes mâchoires! Pourvu qu’elle ne s’approche pas trop de notre barque …

C’est le moment qu’il choisit pour nous annoncer que nous allons maintenant chercher un coin tranquille pour nous baigner dans le fleuve. Le coin a certes l’air idyllique mais … on fait quoi si un crocodile devait nous trouver à son goût ???

Rio Lacantun - Chiapas
Rio Lacantun - Chiapas : papillons
Il rigole, nous montre les papillons inoffensifs qui se rassemblent par dizaines sur la rive, des oiseaux qui se promènent nonchalamment (jusqu’à ce qu’on tente de les photographier) et nous assure qu’il n’y a aucun danger là où il nous emmènera.

Et puis voilà qu’une barrière rocheuse se dresse devant nous : impossible d’aller plus loin. Il faut déjà faire demi-tour, quel dommage !

Rio Lacantun - Chiapas : barrière infranchissable ?
Et la baignade alors, c’était une blague ?
On dirait : le bateau recule, longe la barrière en s’en éloignant doucement.
Rio Lacantun - Chiapas : barrière infranchissable ?

 

Et tout à coup, le batelier pointe du doigt un endroit où les roches sont moins hautes, accélère, relève le moteur et fonce vers l’étroit passage.

 
Je ferme les yeux et n’ai que le temps de penser « oh mon Dieu ! ». Nous avons franchi l’obstacle et le batelier est hilare, pas peu fier de son exploit.
Rio Lacantun - Chiapas : baignade

 
Peu après, il repère une petite île, accoste et nous invite à nous rafraîchir.
Lui plonge tout habillé ! Victor (notre chauffeur) et Pascal le suivent … en maillots de bain.
Claude et moi préférons faire le tour de l’île et prendre des photos des baigneurs, tandis que Rodolfo surveille tout son petit monde.

Rio Lacantun - Chiapas : aigrette bleue

 

Sur le chemin du retour, une aigrette bleue nous tient compagnie un moment.

Quelle belle balade !
retour

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *