A voir au Mont Sainte Odile

retour

Nous vous avons emmené à la découverte du Mur Païen, une curiosité incontournable du Mont Sainte-Odile. Mais il y a encore bien d’autres endroits à découvrir aux alentours !

1 La Source Sainte Odile

Coordonnées GPS : 48.434751 7.403969 ou 48°26’05.1″N 7°24’14.3″E

Source Sainte Odile Situé en contrebas du Couvent (10mn) l’eau de cette source (protégée par une grille) est réputée guérir les maladies des yeux.

Un sentier y mène au départ du couvent (à votre gauche, quand vous sortez du couvent)

retour

Deux de nos randonnées passent par cette source en repartant du couvent : celle en venant de Saint-Nabor et celle venant de Heiligenstein

2 L’Abbaye de Niedermunster

Coordonnées GPS : 48.435973 7.411717 ou 48°26’09.5″N 7°24’42.2″E

Abbaye de NiedermunsterInformation Abbaye de Niedermunster
Située à une altitude de 511m, l’abbaye de Niedermunster daterait de l’an 700 et aurait été fondée par Sainte Odile pour permettre aux pèlerins d’avoir un accès plus facile à un hospice d’hébergement. Après les incendies de 1542 et 1572 elle fut abandonnée. (classée Monument Historique)

retour

Notre randonnée venant de Heiligenstein passe par les ruines de l’Abbaye.

3 Chapelle Saint Nicolas

Coordonnées GPS : 48.437222 7.412222 ou 48°26’14.0″N 7°24’44.0″E

Chapelle Saint NicolasChapelle Saint Nicolas
Située à quelques dizaines de mètres de l’Abbaye de Niedermunster, la Chapelle Saint Nicolas date du 12ème siecle. Elle à été entièrement reconstruite en 1848 avec les matériaux d’époque suite aux dégâts dus à la révolution. (classée Monument Historique)

retour

 
 

Notre randonnée venant de Heiligenstein passe par cette chapelle.

4 Chapelle Saint Jacques

Coordonnées GPS : 48.434543 7.416287 ou 48°26’04.3″N 7°24’58.6″E

Chapelle Saint JacquesLa chapelle Saint-Jacques date du XII ème siècle : il s’agit d’une des plus anciennes chapelles dédiées à saint Jacques.
Elle est élevée sur un tertre artificiel consolidé par une enceinte de pierres sèches. Il n’en reste plus que les ruines d’une nef unique et d’un chœur quadrangulaire.
Vous remarquerez les deux rochers qui sortent du pavement du sol. Leur présence est un mystère …
Pour en savoir un peu plus, vous pouvez lire un article consacré non seulement à la chapelle Saint-Jacques, mais aussi à la chapelle Saint-Nicolas.

retour

Notre randonnée venant de Saint-Nabor passe par cette chapelle

 Fontaine Wolfstahl

Coordonnées GPS : 48.430781 7.413368 ou 48°25’50.8″N 7°24’48.1″E

Fontaine WolfstahlSituée en contrebas de la source Sainte-Odile, la Wolfstahl, qui signifie ‘vallon du loup’, était une source abondante.
L’eau est aujourd’hui captée pour les adductions des villes avoisinantes. Par contre, la fontaine qui capte la source sous une petite auge, avec un tuyau d’amenée et d’écoulement, ne coule plus comme vous pouvez vous en rendre compte en agrandissant la photo. Nous passons devant cette fontaine avec notre circuit « le Mont Sainte Odile par St Nabor« .

Le blason sculpté dans la pierre est celui de la ville de Barr, d’où part une randonnée qui conduit au Mont Sainte-Odile, qui passe aussi par cette fontaine.

retour

 

Meules

Coordonnées GPS : 48.431406 7.419424 ou 48°25’53.1″N 7°25’09.9″E

Meules
Le grès des Vosges etait utilisé jadis pour confectionner des meules elles étaient taillées sur place avant d’être roulées dans la vallée.

Sur les flancs de l’Ameisenberg, des meules abandonnées interpellent le passant. Elles étaient peut-être destinée au moulin de l’abbaye de Niedermunster située en contre-bas ? Elles peuvent aussi avoir été commandées par les aiguiseries de Klingenthal .

retour

 

7 Rocher Kappelhouse

Coordonnées GPS : 48.429518 7.417360 ou 48°25’46.3″N 7°25’02.5″E

Rocher Kappelhouse
Altitude:775m
Nous sommes ici au point culminant de la crête rocheuse de l’Ameisenberg. L’endroit offre une belle vue plongeante vers Truttenhouse et la plaine au-delà de Heiligenstein.

retour

 

8 Maennelstein

Coordonnées GPS : 48.424827 7.411966 ou 48°25’29.4″N 7°24’43.1″E

MaennelsteinAbri Paul MullerSitué à l’extrémité du plateau de la Bloss, cet ensemble mégalithique impressionnant surplombe la plaine d’Alsace à 817m.
L’origine de son nom (qui signifie « pierre du petit bonhomme » en alsacien) est inconnue.

retour

Avez-vous remarqué le gros anneau métallique planté dans la roche ? Si l’on en croit la tradition populaire, d’énormes anneaux de fer auraient été fixés aux flancs du Maennelstein pour y amarrer les vaisseaux à l’époque où la prairie rhénane n’était qu’une immense mer intérieure.

A quelques mètres, vous pourrez vous reposer à l’abri Paul Muller, ancien inspecteur des sentiers du Club Vosgien.

Vous passez au Maennelstein si vous parcourez la portion sud du Mur Païen (n°5 sur la carte du Mur)

 

9 Schafstein

Coordonnées GPS : 48.423918 7.406413 ou 48°25’26.1″N 7°24’23.1″E

SchasteinAltitude:800m

Le rocher est enclavé dans le mur Paien.
La large plateforme, de niveau avec le sentier, s’avance en une terrasse naturelle au-dessus d’un précipice de 15m.

Nous passons au Schafstein au cours de notre randonnée venant de Barr.

retour

 

10 Wachstein

Coordonnées GPS : 48.423710 7.405820 ou 48°25’25.4″N 7°24’20.9″E

WachsteinAltitude:760m

Cet énorme bloc de 10m de hauteur sur 3m de largeur s’élève à 40m de l’enceinte du mur paien, auquel il est relié par un mur. Cette tour naturelle a peut-être servi comme tour d’observation.
Une autre théorie existe !

Nous passons au Wachstein au cours de notre randonnée venant de Barr.

retour

 

11 Kiosque Jadelot

Coordonnées GPS : 48.422463 7.404714 ou 48°25’20.9″N 7°24’17.0″E

Kiosque JadelotAltitude:730m
Le kiosque a été construit sous le second empire par le garde-forestier général M. Jadelot. Il est agrémenté d’un balcon d’où l’on jouit d’une belle vue vers la ville de Barr et la plaine d’Alsace.
Des travaux de restaurations de la charpente, de la couverture ainsi que de l’habillage en écorce de sapin ont été menés fin 2014 / début 2015.

Nous nous arrêtons au kiosque avec notre randonnée venant de Barr.

retour

 

12  Les Veilleurs

Coordonnées GPS : 48.422463 7.404714 ou 48°25’20.9″N 7°24’17.0″E

Les VeilleursPlaque commemorative du crashLe 20 janvier 1992, à 19h20, un Airbus venant de Lyon et se dirigeant vers Strasbourg s’écrasait dans la forêt, tuant 87 passagers et membres d’équipage, au lieu-dit La Bloss. Seuls neuf occupants de l’avion ont survécu au crash.

retour

Trois stèles en forme de personnages ont été dressées sur l’emplacement même du crash. Elles représentent les veilleurs du repos des âmes des victimes. Elles sont l’oeuvre d’Annie Greiner, une artiste d’Eckbolsheim.
Nous passons par le site au cours de la randonnée qui démarre à Barr pour arriver au Mont Sainte Odile

 

13 Grotte des druides

Coordonnées GPS : 48.425860 7.401695 ou 48°25’33.1″N 7°24’06.1″E

Grotte des druidesAltitude:770m

Nous sommes en présence d’une caverne formée par une grande pierre plate, posée sur deux autres, verticalement dressées à 2,20 m l’une de l’autre. Elle est reliée au mur païen par une galerie ouverte, également formée avec des roches brutes. Les archéologues ne s’accordent pas sur l’origine de cette construction.
Peut-être s’agit-il d’une formation naturelle due à un glissement de rochers ?

Nous passons devant la Grotte des Druides au cours de la randonnée venant de Barr.

retour

 

14 Tombes merovingiennes

Coordonnées GPS : 48.429752 7.398965 ou 48°25’47.1″N 7°23’56.3″E

Tombe merovingienneTombe merovingienneOn estime qu’elles datent du 7ème siècle après J-C.
Cet ensemble de Tombes Mérovingiennes a été découvert et ouvert par l’archéologue Félix Voulot en 1874.
Le chemin des gaulois, ancienne voie romaine menant de Sainte Odile à Barr, passe à côté.

Une pancarte explicative invite les visiteurs à respecter ce lieu qui est un ancien cimetière situé dans l’enceinte du Mur Païen tout prêt de la porte Zumstein.

retour

 

15 Fontaine St Jean

Coordonnées GPS : 48.432696 7.400814 ou 48°25’57.7″N 7°24’02.9″E

Fontaine Saint JeanAltitude:740m
Située à 600m du Monastère, au niveau du rond point où arrivent les routes du Howald et de Klingenthal, la fontaine Saint-Jean est un petit édifice de grès construit au bord de la route.
L’eau ne coule plus guère, peut-être à cause des nombreux aménagements routiers. Ce point d’eau est le plus proche et le plus facile d’accès à partir du couvent.
Plusieurs bancs sont à la disposition des promeneurs.
Vous la verrez en empruntant notre circuit venant de Vorbruck.
retour

 

16 Beckenfels

Coordonnées GPS : 48.432996 7.402172 ou 48°25’58.8″N 7°24’07.8″E

BeckenfelsAltitude 765m
Beckenfels signifie en allemand « rocher à bassin »
Pourtant, à première vue, cet assemblage de roches aux contours anguleux nous ferait plutôt penser à des pains superposés.
L’explication se trouve tout en haut : le dessus d’un bloc représente une cavité en forme de cuvette. Son diamètre est de 1,20m environ pour une profondeur de 60cm.
Notre circuit « Le Mont Sainte Odile par St Nabor » passe devant le Beckenfels, tout comme celui venant de Heiligenstein.
retour

 

17 Rocher du panorama, Kiosque Sainte Odile

Coordonnées GPS : 48.432996 7.402172 ou 48°25’58.8″N 7°24’07.8″E

Rocher du panoramaKiosque Sainte OdileAltitude 780m
Depuis la plate-forme du Rocher du Panorama, avec ses dix mètres de hauteur de roches gréseuses, nous découvrons … un des plus séduisants panoramas de la plaine d’Alsace.

retour

A quelques mètres du Rocher du Panorama, vous trouverez le dernier-nés des kiosques, inauguré en 2011 : le Kiosque Sainte Odile.
Notre circuit venant de Barr fait halte ici.

 

18 Plaque du professeur Curt Mundel

Coordonnées GPS : 48.430784 7.403160 ou 48°25’50.8″N 7°24’11.4″E

Plaque du professeur Curt MundelPlaque du professeur Curt MundelLa plaque encastrée dans la paroi du rocher, à la mémoire de Curt Mündel, a été inaugurée en 1909.
Le professeur Curt Mundel (1852-1906), originaire de Bavière, est réputé pour son guide édité en 1881 puis maintes fois réédité ensuite.

retour

L’ouvrage, qui s’intitulait « Die Vogesen-Reisehandbuch für Elsaß-Lothringen und angrenzende Gebirge » (Les Vosges-Guide de voyage pour l’Alsace-Lorraine et les montagnes environnantes) était l’un des tout premiers guides des Vosges : il resta de longues années la bible des randonneurs.

 

19 Chapelle des Rochers

Coordonnées GPS : 48.434794 7.402446 ou 48°26’05.3″N 7°24’08.8″E

Chapelle des pierres
La chapelle des Rochers, dont on ne voit plus que le soubassement, a été construite originellement pour représenter l’Alsace à l’Exposition Internationale des Arts décoratifs de Paris en 1925.
Elle a été remontée sur le Mont, à proximité de la Porte romaine, et inaugurée en 1927.
Mais les intempéries et les actes de vandalisme ont conduit à son délabrement et à sa destruction volontaire en 1970.
Un panneau en rappelle le souvenir.

retour

 
Notre circuit venant de Saint-Nabor s’y arrête mais vous pourrez aller voir ces ruines quel que soit le chemin emprunté : elles se situent au début du Chemin de Croix (n’hésitez pas à agrandir la carte en tête d’article)

 

20 Fontaine Lucie

Coordonnées GPS : 48.441126 7.401357 ou 48°26’28.1″N 7°24’04.9″E

Fontaine LucieChemin Saint Gorgon
Cette charmante source est à l’écart des grands chemins et des lieux touristiques du massif. Une petite rigole taillée dans le grès transporte l’eau claire
sur 300m jusqu’au chemin Saint Gorgon.

retour

Le circuit qui nous mène au Mont Sainte-Odile depuis Ottrott passe à proximité de la source.

 

21 Ancien Prieuré Saint Gorgon

Coordonnées GPS : 48.447307 7.411803 ou 48°26’50.3″N 7°24’42.5″E

Prieuré Saint GorgonIci s’élevait un ancien prieuré, fondé en 1178 par l’abbesse Herrade de Landsberg. Les bâtiments furent détruits en 1632 par les Suédois.

Ce que nous voyons, ce sont les vestiges de la métaierie qui sera construite en 1733. Laissé à l’abandon au XVIe siècle, le site tomba complètement en ruine au début du XXe siècle.

Les rares vestiges encore visibles (dont la métairie de 1733) furent anéanties par un incendie criminel en 1991.

retour

 

22 Oratoire Saint Gorgon

Coordonnées GPS : 48.448021 7.413971 ou 48°26’52.9″N 7°24’50.3″E

Oratoire Saint GorgonLe petit oratoire que nous voyons aujourd’hui à Saint Gorgon est dû à Dyonisius Albrecht. Il date de 1746, et fut édifié par le prieur de Sainte Odile qui voulait relever Saint-Gorgon.
Dans son livre « History von Hohenburg », le prieur nous dit que la chapelle du prieuré de Saint-Gorgon se trouvait à proximité immédiate du lieu choisi pour l’oratoire et que les fondations étaient encore visibles à son époque.

Nous passons à côté des restes du Prieuré et de l’Oratoire en empruntant le circuit qui arrive au Mont Sainte Odile en partant d’Ottrott.

retour

 

23 Rocher d’Oberkirch

Coordonnées GPS : 48.438385 7.398180 ou 48°26’18.2″N 7°23’53.5″E

Rocher d'OberkirchAlt 680 m.
Ce rocher imposant, dont la plate-forme très allongée fait saillie hors du mur païen, tire son nom de la vue qu’il offrait sur le château d’Oberkirch. Mais cela fait bien longtemps que la végétation cache le panorama.

retour

On l’appelle aussi « Saufelsen » (rocher du sanglier) à cause de la gravure d’un sanglier qu’on peut admirer au sommet.
N’hésitez pas à aller l’admirer d’en dessous : un petit escalier vous amèneau pied du rocher en toute sécurité. L’érosion permet de voir la constitution du grès poudingue formé de sédiments accumulés ici du temps où la région se trouvait sous les eaux.

Vous passerez par là en explorant la partie nord du Mur Païen (n°7 sur la carte du Mur)

 

24 Stollhafen

Coordonnées GPS : 48.439728 7.396344 ou 48°26’23.0″N 7°23’46.8″E

Stollhafen Alt. 670 m
Ce rocher doit son nom à sa forme : il ressemble à un chaudron (Hafen en alsacien) placé sur des supoorts (Stollen).
D’ici partent 7 sentiers, dont le Sentier des Merveilles. Le circuit qui nous mène au Mont Sainte-Odile depuis Ottrott passe par ce carrefour.

retour

 

25 Grotte d’Etichon

Coordonnées GPS : 48.441211 7.396807 ou 48°26’28.4″N 7°23’48.5″E

Grotte d'EtichonAltitude:660m

Tout près du Stollhafen, sur le Sentier des Merveilles, vous verrez cette excavation naturelle, dans laquelle vous pouvez pénétrer assez profondément (si vous êtes équipé d’une bonne torche). Vous y arrivez aussi en parcourant simplement la portion nord du Mur PaïenVous passerez par là en explorant la partie nord du Mur Païen (n°7 sur la carte du Mur)

Elle s’est vu attribuer le nom du père de Sainte Odile, mais sans réel fondement.

retour

 

26 Sentier des merveilles

Coordonnées GPS : 48.440803 7.396988 ou 48°26’26.9″N 7°23’49.2″E

Sentier des Merveilles
Le Sentier des Merveilles longe le Rocher des Géants sur 400 mètres. Tout au long de ce sentier, un bûcheron du nom de Alfred Baumgart a sculpté à la tronçonneuse, dans des souches d’arbres, tout un petit monde animal qui se cache parmi les rochers et les arbres.
Vous admirez les oeuvres d’un homme qui a obtenu, en 1993, le titre de vice-champion du monde de la sculpture à la tronçonneuse.

Voyez quelques exemples ci-dessous.

Exemples

retour

 

27 Source de la Badstub

Coordonnées GPS : 48.435629 7.392636 ou 48°26’08.3″N 7°23’33.5″E

BadstubAltitude:600m
La source, captée dans un réservoir carré en pierre, permettait peut-être de ravitailler en eau ceux qui habitaient dans l’enceinte du Mur Païen, qui se trouve juste 70m au-dessus.
Il est aussi probable qu’au Moyen Âge cette source, située à proximité des châteaux de Dreistein, ait été utilisée par les Rathsamhausen zum Stein, seigneurs des lieux.

Par contre, rien n’explique son nom qui signifie « salle de bain » en français : vu la taille du réceptacle, seul un oiseau peut prétendre y prendrer un bain !

retour

Notre circuit venant de Vorbruck passe par la Badstub.
 

28 Sentier des Chameaux

Coordonnées GPS : 48.417996 7.409324 ou 48°25’04.8″N 7°24’33.6″EE

BorneLe sentier des chameaux, que nous empruntons au cours de la randonnée qui nous mène au Mont Sainte Odile en partant de Heiligenstein doit son nom aux curieuses bornes qui jalonnent le parcours : elles portent en signe distinctif un dromadaire, chargé d’une grande croix.
Elles évoquent la légende de la Grande Croix de Niedermunster, apportée de Bourgogne à l’Abbaye de Niedermunster vers l’an 800. Tous les récits anciens parlent d’un chameau, mais vous noterez que les bornes représentent un dromadaire…

retour

Certaines pierres portent la mention ABGW. Ces quatre initiales signifient ‘Amts Barr gemeine Waldungen’ : Domaines forestiers communs de la Juridiction de Barr. Elles étaient destinées à délimiter le domaine de l’Abbaye et ont donc été mises en place en 1778, comme l’indique la date gravée sur chacune d’elles.

La légende du chameau de Niedermunster

Cette légende est née de l’histoire de la Vraie Croix de Niedermunster.
En l’an 802 le duc Hugues de Bourgogne et son épouse Abba furent gratifiés par Charlemagne, de reliques: un morceau de la Vraie Croix du Christ, un voile de la Vierge, un bras de Saint Basile, un autre de Saint Denis et le prépuce du Christ (le premier sang versé).
S’estimant indignes d’un pareil présent, ils préfèrent s’en défaire et les font enchâsser dans une grande croix de bois de chêne recouverte de plaques d’argent et de motifs en or représentant diverses scènes de l’Ancien et Nouveau Testament. Ils l’arriment au flanc d’un chameau, et laissent à celui-ci le bon vouloir de sa destination : une antique tradition païenne veut que c’est un animal qui doit désigner l’emplacement de conservation de reliques.
Ayant traversé la Bourgogne, escorté par cinq chevaliers, l’animal arriva en Alsace devant le couvent de Niedermunster. L’animal frappa plusieurs fois du sabot contre la porte pour y entrer. La tradition veut que ces chevaliers, pour ne pas perdre de vue le chameau, s’établissent au-dessus du monastère en construisant l’ermitage de Saint-Jacques où ils terminent leur existence au service de Dieu.
L’impact de ce chameau a été tel que son effigie est reproduite sur sceaux et pièces de monnaie dès le 12ème siècle. Cette croix qui a vraiment existé, serait restée dans la crypte de l’abbatiale de Niedermunster jusqu’au 16ème siècle où de nombreux pèlerins l’implorèrent pour obtenir la libération de prisonniers.
Il paraîtrait même que Richard Coeur de Lion serait venu se prosterner devant la Sainte Croix suite à sa libération de la forteresse de Trifels dans le Palatinat.
L’incendie du monastère en 1540 accéléra le transfert de la Croix à Hohenbourg (Mt Sainte-Odile) puis après un nouvel incendie en 1546 à la collégiale de Saverne. En 1587, l’évêque Jean de Manderscheid fit don de la précieuse Croix au collège des Jésuites de Molsheim où elle disparut à la Révolution. La réalité serait que le maire provisoire de Molsheim aurait fait démonter les ornements en or et en argent pour en verser la contre-valeur dans la caisse du Directoire du district de Strasbourg. Un procès verbal du 26 septembre 1793 semble en confirmer la triste réalité. Les ossements des deux Saints ont été exilés à Notre-Dame des Ermites à Einsiedeln en Suisse.
Source: Contact C.V. n°132

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *