Promenade ombragée vers la Grotte St Leon par la Roche du Diable à partir d’Abreschviller.

Restauration possible à Abreschwiller.

Se garer à la sortie d’Abreschviller sur la D44 et monter à droite la courte route sans issue puis continuer avec le marquage rouge-blanc-rouge. La base de la Roche du Diable est atteinte facilement et assez rapidement (sculptures). Revenir en arrière de quelques mètres et continuer à monter vers le sommet en contournant la roche par la gauche. Redescendre à l’arrière du plateau en poursuivant uniquement avec le marquage rouge-blanc-rouge au vers le Hohwalschplatz. Après une courte montée on retrouve l’anneau rouge pour le suivre jusqu’au hameau Saint Léon et sa chapelle. En 5mn rejoindre la grotte par l’allée Léon IX. puis en revenant légèrement en arrière, poursuivre avec l’anneau rouge. A un carrefour l’anneau rouge pointe vers Abreschviller par le Katzenberg et un point bleu vers Eigenthal. Suivre ce dernier qui débouche sur la D96, la longe jusqu’au centre d’Eigenthal, passe par la rue de la Chapelle et revient à notre point de départ à Abreschviller.

Randonnée effectuée le 06 juillet 2017.

Difficulté: Durée:3h00 Distance: 10km Dénivelé: 331m

Carte IGN 3715 OT

 

800true thumbnails under 600false true 800http://www.horizon-nomade.com/wp-content/plugins/thethe-image-slider/style/skins/frame-black
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_1
    Parking à la sortie d'Abreschviller sur la D44
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_2
    Monter à droite la courte route sans issue.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_3
    Continuer avec le marquage rouge-blanc-rouge.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_4
    Base de la Roche du Diable.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_5
    De nombreuses failles et cavernes percent l'imposante falaise.
  • 5000 slideright true 60 bottom 30
    Abreschviller_6
    Une légende raconte qu''un trésor est caché dans l'une des crevasses., gardé par le diable qui garde la clé du coffre dans sa bouche.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_7
    Lui a l'air de s'amuser de cette légende.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_8
    Revenir en arrière de quelques mètres et continuer par le sommet.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_9
    Dans la bas on distingue des bancs lenticulaires de grès vosgien.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_10
    Au-dessus, le Conglomérat principal se reconnait aux bancs pétris de galets dont certains dépassent la dizaine de cm.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_11
    Dernier effort avant d'arriver sur la dalle gréseuse dégagée par l'érosion.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_12
    La nouvelle gloriette de la Roche du Diable.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_13
    Vue sur Abreschviller.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_14
    Poursuivre le sentier sur le plateau.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_15
    Vue sur Eigenthal où nous passerons au retour.
  • 5000 slideright true 60 bottom 30
    Abreschviller_16
    Continuer maintenant uniquement avec le marquage rouge-blanc-rouge au détriment du cercle rouge vers le Hohwalschplatz.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_17
    Ce sentier passe à coté de blocs remarquables.
  • 5000 slideright false 40 bottom 30
    Abreschviller_18
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_19
    Courte montée qui oblige à quitter le chemin carrossable.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_20
    Quelques dizaines de mètres plus loin nous retrouvons l'anneau rouge.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_21
    Arrivée au hameau St Léon.
  • 5000 slideright true 60 bottom 30
    Abreschviller_22
    C’est sur cet éperon rocheux, le Durrenberg, que se situait le château féodal des comtes de Dagsburg où le Pape Léon IX vit le jour le 21 juin 1002. Une première chapelle datant du XIIIe siècle dédiée à St Marc sera détruite par le feu en 1829.
  • 5000 slideright true 60 bottom 30
    Abreschviller_23
    Troisième chapelle, construite en 1953, solennellement inaugurée lors des festivités commémorant le 9e centenaire de la mort de Saint Léon IX le 12 septembre 1954.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_24
    Un hôtel pour insecte réussi
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_25
    Vue sur Walscheid
  • 5000 slideright true 60 bottom 30
    Abreschviller_26
    La chapelle reconstruite en 1842, sera à nouveau la proie des flammes en 1952. Sa façade aménagée en mémorial à plusieurs centaines de mètres de l'actuelle témoigne de l’histoire millénaire de ce lieu bénit.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_27
    L'allée St Léon IX mène à la grotte.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_28
    La grotte Saint-Léon, formée par l'érosion, est la plus profonde cavité naturelle des Vosges.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_29
    Profondeur : 32m - Largeur 24m - Hauteur 8m.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_30
    De la grotte poursuivre avec l'anneau rouge.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_31
    A ce carrefour abandonner l'anneau rouge vers Abreschviller pour le point bleu vers Eigenthal.
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_32
    Arrivée sur la D96.
  • 5000 slideright false 40 bottom 30
    Abreschviller_33
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_34
    Rue de la chapelle à Eigenthal
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_35
    Retour vers Abreschviller...
  • 5000 slideright true 40 bottom 30
    Abreschviller_36
    ...toujours en suivant le point bleu.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Retour à l’accueil